Dans l'actualité récente

Arsenal : Wenger mise 17 millions d'euros sur le nouveau Bale

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-09T13:35:00.000Z, mis à jour 2011-08-09T13:46:02.000Z

Et si en marge des départs de Fabregas et Nasri, Arsenal animait enfin le mercato ? Arsène Wenger a ainsi misé 17 millions d'euros sur Alex Oxlade-Chamberlain, comparé à Gareth Bale ou Theo Walcott.

Le temps où Arsenal et ses « invincibles » (Henry, Vieira, Pirès, Campbell, Ljungberg) regnait sur la Premier League semble loin. Les gunners doivent aujourd'hui rattraper le retard accumulé...


Alex Oxlade-Chamberlain aura 18 ans le 15 août prochain, et Arsenal a consacré environ 17 millions d'euros (dont 3,5 de bonus) à son transfert en provenance de Southampton. Le jeune ailier a justifié ce tarif la saison dernière en League One (équivalent du national), disputant 41 matches toutes compétitions confondues, marquant 10 buts et faisant partie de l'équipe type de la saison. Une réussite incroyable et précoce pour ce fils d'ancien international Anglais.

En disputant son 1er match avec l'équipe première de Southampton à 16 ans et 199 jours, Chamberlain est devenu le 2ème joueur le plus jeune à revêtir le maillot des Saints après un certain Theo Walcott. Gareth Bale, le sensationnel ailier gauche de Tottenham, est lui aussi un produit du centre de formation sudiste. Reste à savoir si « AOC » suivra les traces du Gallois, qui affole l'Europe, ou de Walcott, qui tarde à devenir le grand joueur que Wenger avait vu en lui.


Le nouvel arrivant s'est confié à l'occasion de sa signature : « C'est un club fantastique et il me tarde de jouer au plus haut niveau (...) Arsenal a un manager formidable avec Arsène Wenger, des joueurs de très bonne qualité et un style de jeu attractif ». Déjà supporter : « Avoir l'opportunité de jouer ici, de progresser et d'apprendre au près des joueurs est très excitant pour moi. (...) On ne fait pas plus grand qu'Arsenal et j'ai toujours été un grand supporter (...) Plus jeune, Thierry Henry était un de mes joueurs préférés ».

Reste donc à savoir ce que Chamberlain pourra apporter aux gunners la saison prochaine et les années à venir. Certains à Arsenal regrettent peut être déjà le jeunisme forcené d'Arsène Wenger...