Dans l'actualité récente

Arsenal : Wenger ne veut pas dépenser 280 millions d'euros

Voir le site Téléfoot

Arsène Wenger - Arsenal
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-07-25T07:36:09.049Z, mis à jour 2015-07-25T07:36:09.049Z

Alors qu'il disposerait d'une enveloppe de 280 millions d'euros pour recruter, Arsène Wenger refuse de tout dépenser mais se tient prêt si une occasion se présente.

Il y a quelques jours, Lord Harris, un dirigeant des Gunners, affirmait au Daily Mail qu'Arsenal dispose d'une enveloppe de 200 millions de livres (280 millions d'euros) pour recruter. Cela a bien évidemment fait réagir le principal intéressé : Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal.

Wenger : "Harris a exagéré"

Selon Arsène Wenger, le chiffre de 280 millions n'est pas correct : "Lord Harris a un peu exagérer. Ce n'est pas vrai. Nos adversaires, s'ils le veulent vraiment, ont un tel montant à dépenser".

"Notre situation financière est solide, elle est saine. Je ne veux pas trop développer ce sujet. Si une occasion se présente, nous pourrions toujours faire quelque chose" a ajouté l'entraîneur français.

Une seule recrue pour le moment

Depuis le début du mercato d'été 2015, Arsenal n'a recruté qu'un seul joueur : le gardien Petr Cech qui évoluait à Chelsea (pour 11 millions d'euros). Et selon Lord Harris, "Arsenal peut acheter n'importe quel joueur hormis Messi et Ronaldo. Nous allons devoir probablement battre le transfert record du club pour avoir le joueur qu'Arsène veut".

Ce record c'est l'achat de Mesut Özil au Real Madrid en 2013 pour 50 millions d'euros. Et des rumeurs évoquent un intérêt des Gunners pour Karim Benzema qui joue au Real Madrid. L'attaquant français était déjà courtisé par Arsenal en 2011.

Mais Lord Harris sait que Wenger n'est pas dépensier : "En ce moment, nous avons plus de 280 millions d'euros en banque. Mais vous pouvez dire à Arsène qu'on a rien et il ne s'en inquiéterait pas. Dites-lui qu'il a 140 millions d'euros à dépenser et il ne les dépenserait pas."

Les fans des Gunners vont donc devoir sûrement encore patienter avant de voir Wenger faire des folies.

Arsenal : A quoi pourrait ressembler l'équipe la saison prochaine ?