Dans l'actualité récente

Arsenal : Wenger recale Henry

Voir le site Téléfoot

Thierry Henry dans Téléfoot
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-12T14:53:50.017Z, mis à jour 2016-07-12T14:53:52.909Z

D’après les médias britanniques, Arsène Wenger refuserait que Thierry Henry occupe un poste d’entraîneur à Arsenal. Du moins, tant qu’il restera consultant et qu’il commentera la Premier League.

Arsenal et Thierry Henry ont mis fin à leur collaboration. Après avoir suivi les jeunes Gunners la saison passée dans le cadre de sa formation d’entraîneur, le meilleur buteur du club londonien (174 buts) se serait vu signifier la fin de ses interventions à la reprise. Le directeur de l’Academy du club Andries Jonker avait pourtant offert un poste de co-entraîneur des U18 à l’ancienne icône locale. Mais selon The Telegraph, l’entraîneur des Gunners Arsène Wenger mettrait lui-même son véto. Son motif ? Thierry Henry ne pourrait pas cumuler un poste de coach et un rôle de consultant sur la chaîne de télévision Sky Sport. Le technicien ne souhaiterait d’ailleurs pas non plus que son ex-joueur devienne entraîneur des attaquants au club.

Un consultant trop critique

C’est alors que Thierry Henry aurait insisté en proposant de venir travailler gratuitement. Mais rien n’y a fait. D’après la presse britannique, il serait reproché à l’ancien attaquant des Bleus de s’être montré trop critique envers Arsenal ces deux dernières saisons. Il avait notamment jugé qu’Olivier Giroud n’était pas l’attaquant qu’il fallait en pointe aux Gunners pour leur permettre de remporter la Premier League.

Tony Adams choisi à sa place ?

Pour retrouver les faveurs de son ancien mentor, Thierry Henry n’aura d’autre choix que d’abandonner son lucratif contrat de 30 millions d’euros sur 6 ans avec Sky Sports. Un sacré dilemme pour l’ex-attaquant de 38 ans qui doit absolument justifier une expérience d’entraîneur pour obtenir sa licence professionnelle UEFA. En attendant, le poste d’entraîneur des U18 ans aurait été proposé à une autre légende du club, l’ancien défenseur Tony Adams.