Arsenal et Wenger reprennent espoir

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-27T16:02:00.000Z, mis à jour 2012-02-27T16:06:35.000Z

Vainqueur dans un scénario complètement fou du derby nord-londonien face à Tottenham (5-2), Arsenal se relance après la 26eme journée de Premier League. Les Gunners veulent surfer sur l'enthousiasme qu'a suscité le résultat.

Il flottait comme un parfum de magie dans les travées de l'Emirates Stadium, dimanche en fin d'après midi.



Menés 2-0 après 35 minutes de jeu, seuls les irréductibles fans des canonniers pouvaient encore penser en une fin positive pour leur équipe. Et c'est pourtant le scénario qui s'est écrit lors de la suite de la rencontre. En un peu moins de 30 minutes, les joueurs d'Arsène Wenger ont marqué cinq buts et renversé la situation pour infliger une véritable correction au voisin de Tottenham. Victime de sifflet en début de rencontre, Theo Walcott symbolise ce redressement grâce à un doublé.




Le président d'Arsenal, Ivan Gazidis, a profité de ce résultat favorable pour encourager les supporters à maintenir leur soutien envers Arsène Wenger : « Nous comprenons les préoccupations de nos fans [...] mais je peux vous affirmer que l'équipe, le coach et les joueurs sont unis pour faire le job jusqu'à la fin de saison » a-t-il assuré au Daily Mail dans un plaidoyer pour l'entraineur français.




Ce succès inespéré a provoqué un regain d'espoir du côté du banc londonien puisqu'Arsène Wenger a retrouvé l'optimisme. A la lutte avec Chelsea pour la quatrième place en Premier League, le coach tricolore assure que la dernière marche du podium, occupée par Tottenham à 7 points des Gunners, reste toujours prenable « C'est toujours possible si nous continuons sur notre lancée » selon ses propos rapportés par le Guardian.


L'Alsacien se permet même d'affirmer que son équipe essayera de jouer la qualification en huitième de finale retour de la Ligue des champions contre le Milan AC, la semaine prochaine, malgré la déroute (0-4) du match aller.