Arsenal et Wenger veulent arracher Hazard à la Ligue 1 !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-23T17:07:00.000Z, mis à jour 2011-08-23T17:10:44.000Z

Si la Ligue 1 a enregistré l'arrivée de nouvelles stars cet été (Pastore, Menez), elle pourrait perdre son joyau Eden Hazard, resté à Lille. Arsène Wenger et Arsenal en feraient une priorité.

Arsenal connait une intersaison compliquée. Le club Londonien qui régnait sur le football anglais (avec Manchester United) de la 1ère partie des années 2000 semble aujourd'hui sur le point d'être distancé par ses rivaux.

Le départ de Samir Nasri à Manchester City désormais acquis, Arsène Wenger alimente son budget consacré aux transferts de 30M€. Une belle somme qui vient s'ajouter à celles perçues pour Gaël Clichy (8M€) et Fabregas (30M€ immédiatement + bonus). L'alsacien n'a pas encore beaucoup dépensé sur le marché, misant toujours sur de jeunes talents, même si certains étaient assez chers :Gervinho (12M€) et Oxade-Chamberlain (13M€). Arsenal disposerait encore de plus de 60M€...


Et alors que Wenger avait promis de dépenser sur le mercato estival, il doit gérer une situation explosive, où certains cadres (dont le nouveau capitaine Robin Van Persie) s'inquiètent du manque d'ambition affiché. Il penserait donc, après avoir recruté Gervinho à Lille, à enrôler son diabolique ex-partenaire belge, Eden Hazard. Arsenal aurait même formulé, selon BBC Sport, une offre de près de 30 millions d'euros. Soit exactement la somme perçue pour Nasri.




Mais le club nordiste tient à celui qui a été élu meilleur joueur du championnat de L1 en 2010-2011. Et si le joueur laisse la porte ouverte, le manager général Frederic Paquet a été ferme : « Eden ne partira pas cette saison. Nous avons connaissance de l'intérêt de certains des plus grands clubs européens mais nous ne sommes pas prêts à le vendre. Il est très heureux ici, il comprend notre projet et veut rester un an de plus » (BBC Sport). De quoi faire monter les enchères ?


Arsène Wenger tiendra d'abord à qualifier Arsenal pour la phase des poules de Ligue des Champions, lors du match retour des barrages, ce mercredi à Udine. En effetne non-qualification serait une 1ère depuis son arrivée au club en 1996 !