Dans l'actualité récente

Arsenal-Wigan : les Gunners reprennent la main dans la course à la Ligue des Champions

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-05-15T08:29:00.000Z, mis à jour 2013-05-15T08:35:41.000Z

En s'imposant face à Wigan (4 buts à 1), Arsenal a repris la quatrième place à Tottenham avant la dernière journée. Dimanche, les Gunners iront à Newcastle avec le destin entre leurs mains. Quant aux Spurs, ils devront obligatoirement gagner.

Large vainqueur de Wigan lors de la 37ème journée (4 buts à 1), Arsenal a son destin entre les mains pour la qualification en Ligue des Champions.

Des Gunners sous pression
Cinquième avant ce match en retard de la 37ème journée, Arsenal était sous pression et se devait de récupérer la quatrième place à leurs voisins de Tottenham. Leur adversaire du soir, qui a remporté la Cup samedi face à Manchester City, se prénommait Wigan et jouait sa peau en Premier League. Mais les hommes d'Arsène Wenger ont répondu aux enjeux par quatre réalisations, non sans avoir souffert à certains moments du match.

Cazorla était généreux
Titularisé en pointe (Giroud était toujours suspendu), Lukas Podolski avait montré la voie à ses coéquipiers, en ouvrant le score dès la 11ème minute. Cependant, les Latics ont égalisé juste avant la mi-temps, via un coup franc transformé par Maloney (45ème). Au retour des vestiaires, les Gunners ont montré un visage plus conquérant, par Theo Walcott (63ème), Lukas Podolski pour le doublé (68ème) et Aaron Ramsey (71ème). Le point commun entre les quatre buts d'Arsenal ? L'espagnol Santi Cazorla, auteur des quatre passes décisives.

Un dernier déplacement
Avec un point d'avance sur Tottenham avant la dernière journée, Arsenal ira aux barrages de la Ligue des Champions en allant s'imposer sur la pelouse de Newcastle. Les Spurs, eux, recevront Sunderland, qui restera en Premier League grâce à la défaite de Wigan. Si les Gunners perdent chez les Magpies, un nul ne suffira pas à l'équipe de Gareth Bale, à cause d'une moins bonne différence de but (elle est obligé de gagner). Quoiqu'il arrive, les dés seront jetés dimanche, vers 19h.

Arsenal doit donc finir le travail, comme a aimé le rappeler Ramsey.