Dans l'actualité récente

Arsène Wenger dépense l'argent d'Arsenal "comme si c'était le sien"

Voir le site Téléfoot

Arsène Wenger - Arsenal
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-08-24T13:42:51.921Z, mis à jour 2016-08-24T13:49:31.973Z

Alors que les fans des Gunners désespèrent de voir le manager français mettre la main à la poche pour recruter, le coach explique son choix.

L'argent est au coeur du débat. Cela fait plusieurs années que ça dure : pour les supporters d'Arsenal, Arsène Wenger ne dépense pas assez sur le marché des transferts et le club peine autant en Premier League qu'en Ligue des Champions pour retrouver les sommets. "Je crois qu'il faut agir comme si c'était son propre argent" avoue le manager.

"Agir comme si c'était votre argent"

Dans un nouveau livre écrit par Alan Curbishley (ex-entraîneur de West Ham) intitulé "Games Changers:Inside English Football", Arsène Wenger a admis qu'il était réticent à l'idée de dépenser l'argent des Gunners, surtout par peur de faire une mauvaise affaire. "Je pense personnellement que la seule façon d'être manager est de dépenser l'argent du club comme si c'était le sien, parce que si vous ne le faites pas, vous risquez de faire des erreurs" assure celui qui occupera prochainement ce rôle à la tête d'Arsenal depuis 20 ans.

"Vous prenez de grandes décisions et je crois que vous devez agir comme si c'était votre argent, comme si vous étiez le propriétaire du club et que vous pouviez vous identifier totalement à lui. Si vous ne le gérez pas de cette façon, vous ne pouvez pas aller loin" confie l'entraîneur de 66 ans.

Les fans frustrés

Depuis deux étés, c'est quasiment le calme plat pour Arsenal avec beaucoup de promesses et finalement peu d'achats. La saison dernière, Arsène Wenger a fait venir Petr Cech comme unique renfort. Cette année, le club londonien a seulement enrôlé le milieu de terrain suisse Granit Xhaka pour 27 millions d'euros.

Alors que les principaux clubs de Premier League (Manchester United, Manchester City, Chelsea...) dépensent sans compter sur le marché des transferts, Arsenal est une fois encore à la traîne et les supporters du club n'en finissent pas d'hurler leur frustration. Il ne reste plus qu'une semaine avant la fin du mercato : Shkodran Mustafi (Valence) et Jonny Evans (West Bromwich) sont dans le viseur du club.

Mardi, on apprenait qu'un employé de la boutique officielle d'Arsenal aurait démissionné suite aux propos de Wenger après un début de saison raté : "Ma décision est due aux commentaires d’Arsène Wenger à propos du staff, après le nul contre Leicester. Il se sert du prétexte d’avoir 600 employés qui travaillent pour le club pour justifier l’absence de dépenses sur le marché des transferts, c’est une honte" a-t-il écrit.