Arsène Wenger vit il sa dernière saison à Arsenal ?

Voir le site Téléfoot

Arsène Wenger - Arsenal
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-10-07T15:12:23.756Z, mis à jour 2016-10-07T15:15:02.647Z

Alors que le contrat de l’entraineur des Gunners arrive à échéance à la fin de la saison, Arsenal semble prendre le temps de la réflexion avant de renouveler l’Alsacien.

Il est, à n'en pas douter, l’entraîneur le plus mythique de Premier League depuis la retraite de Sir Alex Ferguson. Depuis vingt ans, Arsène Wenger est à la tête d’Arsenal, maintenu contre vents et marées,  par le board du club londonien. Mais il se pourrait que cette belle histoire finisse par toucher à sa fin, puisque la prolongation du manager français tarde de plus en plus.

Une décision mutuelle

Alors que les rumeurs quant à l’avenir du français commencent à se circuler, le directeur général d’Arsenal, Ivan Gazidis, a expliqué que l’avenir du coach des Gunners serait le résultat d’un consentement mutuel. « Les deux parties ont besoin d’être sur la même longueur d’onde a expliqué le dirigeant au quotidien anglais The Guardian. Arsenal et Wenger ne forment pas une seule et même chose. Arsène a embrassé les valeurs du club et, dans un sens, il l'a transformé. Mais je pense que, concernant ces valeurs, notre communauté locale y travaille depuis trente ans. Soit avant qu'Arsène Wenger n'arrive ».

Des fans qui déchantent 

En vingt ans de collaboration, jamais une prolongation n’avait autant traîné pour la manager d’Arsenal. Si l’Alsacien gardera à jamais une place à part dans le cœur des fans londoniens, il semble aujourd’hui remis en cause comme jamais il ne le fût auparavant. Contesté depuis plusieurs saisons par une partie du public qui lui reproche de ne pas dépenser assez d’argent sur le marché des transferts, Wenger voit ces contestataires en nette augmentation depuis quelques mois. Si la côte de popularité du manager de 66 ans reste intacte, une grande majorité des abonnés de l’Emirates semble tout de même désormais souhaiter que le technicien français passe la main. Malgré une 19e participation consécutive en Ligue des champions cette saison, Arsenal n’a plus remporté la Premier League depuis 2004...visiblement suffisant pour faire réfléchir Ivan Gazidis.