Dans l'actualité récente

AS Monaco : et à la fin, c'est Monaco qui gagne !

Voir le site Téléfoot

Falcao - AS Monaco
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-05T16:52:00.000Z, mis à jour 2013-10-05T17:38:06.000Z

Inquiétée par une équipe de Saint-Etienne décomplexée, Monaco a fait parler son talent pour l'emporter en fin de match (2-1). Le club de la Principauté conforte sa première place au classement du championnat.

Les Monégasques s'en sortent in-extremis face aux Verts de l'ASSE grâce à un but de Ocampos à la 87e minute de jeu.


Une fin de match haletante

Gradel avait la balle de l'exploit au bout du pied. Rendez-vous compte, faire tomber l'AS Monaco de son Rocher pour la première fois de la saison et qui plus est dans sa principauté. Lancé dans la profondeur à cinq minutes du terme de la rencontre, l'attaquant stéphanois avait la victoire à portée de frappe mais Subasic en décida autrement. Un arrêt décisif aux conséquences fâcheuses pour les Verts. Deux minutes plus tard, à l'autre bout du terrain, Rodriguez servait Ocampos qui, lui, ne manquait pas l'occasion de faire gagner les siens. Au bord de l'exploit, l'ASSE repart tête basse de Monaco.


Rodriguez, maître-passeur

Une défaite finalement pas illogique au regard d'une première période des Verts sans relief. Hormis une occasion vendangée de près par Franck Tabanou (30e), les Monégasques ont maîtrisé leur sujet quarante-cinq minutes durant. Au quart d'heure de jeu, ils concrétisaient leur domination sur un mouvement d'école, initié par Joao Moutinho. James Rodriguez, auteur sans conteste de sa meilleure prestation sous ses nouvelles couleurs, délivra une merveille d'ouverture de l'extérieure du gauche pour mettre sur orbite Ferreira Carrasco, plein de sang-froid dans la conclusion (1-0, 15e).


Des Verts bien pâles

A la pause, le coup de gueule présumé de Christophe Galtier a dû être salutaire puisque les Stéphanois revenaient animés d'un nouvel état d'esprit. Ils étaient récompensés d'emblée de leurs nouvelles intentions. Servi par Renaud Cohade, Hamouma relancait l'ASSE (1-1, 49e). Les débats se sont alors équilibrés, les Monégasques peinant à remettre de la vie dans leur jeu. Sans trop s'employer, les Verts se dirigeaient, croyaient-ils, vers un partage des points déjà méritoire à Louis-II. D'un bout à l'autre du terrain, Subasic et Ocampos en décidèrent autrement.


Lors de la prochaine journée (10e), Monaco se déplacera à Sochaux (20 octobre) et l'ASSE recevra Lorient (19 octobre).