Dans l'actualité récente

Coup de la Ligue : l'AS Monaco en quête de rachat

Voir le site Téléfoot

Falcao célèbre son but contre Marseille
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-01-31T13:36:14.677Z, mis à jour 2018-01-31T13:37:16.799Z

L’an passé l’AS Monaco était l’une des meilleures attaques d’Europe, et rivalisait en terme d’efficacité avec des formations comme le Barça ou le Real. Cette saison les choses ont bien changé.

Il y a quasiment un an jour pour jour, l’AS Monaco était seule en tête de la Ligue 1 et s’apprêtait à défier Manchester City en 1/8 de finale de la Ligue des Champions. Le club du Rocher connait actuellement une saison plus délicate. Eliminés de la scène européenne,  distancés en Ligue 1, les champions de France en titre sont loin de la formation qui avait déjà inscrit 100 buts à cette même période en 2017.


29 buts de moins que l’an passé

Au début du mois de février 2017, l’ASM commençait une deuxième partie de saison idyllique qui allait les emmener vers les sommets en Ligue des Champions et au titre en Ligue 1. Le 4 février 2017, Falcao et ses coéquipiers en étaient déjà à 100 réalisations toutes compétitions confondues et jouaient sur tous les tableaux. Cette année, le constat est moins flamboyant.

L’ASM a trouvé le chemin des filets à 71 reprises en 2017-2018, est éliminé en Coupe de France, en Ligue des Champions, n’a pas pu être reversé en Ligue Europa et accuse 12 points de retard sur le PSG, leader du championnat. Les départs de Kylian Mbappé, Valère Germain, Bernardo Silva, Tiémoué Bakayoko, et Benjamin Mendy ont un peu affaibli Monaco qui a en plus joué de malchance avec Lemar blessé pendant un mois au début novembre, ou encore Sidibé éloigné des pelouses plusieurs semaines fin octobre.

L'an dernier l'AS Monaco commençait le mois de février avec 100 buts au compteur :


1 succès lors des 5 derniers matches

Battus l’an dernier en finale de la Coupe de la Ligue par le PSG (1-4), les Monégasques peuvent cette année encore se hisser en finale de la compétition. L’équipe entraînée par Leonardo Jardim va recevoir Montpellier ce mercredi soir. Mais les Héraultais, deuxième meilleure défense de L1 (19 buts) savent comment gêner les Monégasques.

Le 13 janvier dernier les deux équipes se neutralisaient à la Mosson (0-0) alors que lors du match aller en septembre au Stade Louis II, les deux formations se séparaient sur un autre score de parité (1-1). Cette confrontation est l’occasion pour Monaco de jouer un titre cette saison, mais la période n’est idéale pour les rouge et blanc. Toutes compétitions confondues, ils ne comptent qu’un seul succès (contre le FC Metz 3-1) lors de leurs cinq dernières sorties (pour 3 nuls et 1 défaite). L’occasion est alors belle de montrer qu’ils possèdent encore un peu du jeu qui les a tant faits briller l’année dernière dans toutes les compétitions.