AS Monaco : Falcao rattrapé par la justice

Voir le site Téléfoot

Falcao
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-05-16T14:58:26.563Z, mis à jour 2017-05-16T14:58:27.812Z

Radamel Falcao est accusé de fraude fiscale à hauteur de 5,66 millions d'euros par le ministère public de la province de Madrid, quand l'attaquant de Monaco évoluait encore à l'Atlético Madrid. Le parquet a demandé des poursuites contre lui.

Déjà cité dans les Football Leaks, Radamel Falcao est à nouveau accusé de fraude fiscale.

Le Document - Falcao, la résurrection

Une fraude à hauteur de 5,6 millions d'euros

Le parquet de la région de Madrid a annoncé ce mardi avoir déclenché des poursuites contre l'attaquant de l'AS Monaco Radamel Falcao, soupçonné de fraude fiscale à hauteur de 5,6 millions d'euros au détriment du trésor espagnol. Le Colombien aurait, selon le parquet, évité de verser cette somme au fisc en dissimulant une partie de ses revenus en 2012 et 2013, à l'époque où il évoluait à l'Atletico Madrid.

Des structures aux Iles Vierges, au Panama et en Irlande

Selon El Mundo, le Colombien aurait dissimulé une partie de ses revenus en utilisant des structures aux Iles Vierges, au Panama et en Irlande. Falcao aurait également transféré son domicile fiscal à Monaco avant même son transfert à l'ASM pour échapper aux impôts. Il aurait fraudé à hauteur de 822 000 euros en 2012 et 4,8 millions d'euros en 2013.

Contrao également visé

Un autre joueur est visé par cette même enquête. En l'occurence, Fabio Contrao devrait ainsi 1,29 M€ pour avoir utilisé des sociétés installées au Panama et en Irlande pour la gestion de ses droits d’image quelques jours avant son arrivée au Real Madrid en juillet 2011.