Dans l'actualité récente

AS Monaco - Ranieri : "Pas content de l'arbitrage"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-11-04T09:22:00.000Z, mis à jour 2013-11-04T09:57:01.000Z

Pour la première fois de la saison, l'AS Monaco a connu la défaite. Les Lillois ont confirmé leur statut de meilleure défense du championnat grâce à un énorme Vincent Enyeama. S'il critique l'arbitrage, Claudio Ranieri n'accable pas ses joueurs. Au contraire.

Le parfum de la défaite est souvent amer, encore plus lorsqu'on juge le résultat injuste. En conférence de presse d'après match, Claudio Ranieri ne s'est pas attardé mais sa frustration était évidente. Sur la pelouse du LOSC, Monaco a pour la première fois de la saison perdu en championnat (2-0). Un résultat qui permet aux Lillois de prendre la deuxième place des Monégasques. Sale soirée pour l'ASM.

Ranieri critique l'arbitrage
Deux à zéro, la défaite de Monaco ne reflète pas forcément la physionomie de la rencontre. Le club de la Principauté a eu des occasions mais Vincent Enyeama a été énorme. Pour le coach italien, un autre homme a influé sur le résultat : l'arbitre. « Je ne suis pas du tout content de l'arbitrage. Il y a une faute sur Abidal (avant le corner qui mène au premier but), et il y a un penalty oublié (sur Kurzawa) qui aurait pu nous permettre de revenir au score ».

Mais félicite ses joueurs
En revanche, Claudio Ranieri a tenu à rendre hommage à son équipe. « Ils ont un fait un grand match, on a eu beaucoup d'occasions mais on n'a pas marqué », a-t-il expliqué à l'issue de la partie. Jérémy Toulalan, le milieu français partage ce sentiment. « On s'est procuré beaucoup d'occasions mais la réussite nous a fuis ». La réussite était clairement du côté d'Enyeama.

Une baisse de régime
« C'est un coup dur mais il n'y a rien d'alarmant », a avoué Eric Abidal. Jérémy Toulalan s'est montré plus fataliste. « On ne peut pas toujours être au top. Avec l'accumulation des matches et la fatigue, on est un peu moins flamboyants mais ça arrive. C'est plus dur en ce moment ». Paris profite au mieux de ce passage à vide de l'ASM pour prendre de l'avance en tête (trois points d'avance sur Monaco, deux sur Lille).

Il faudra relancer la machine vendredi, contre Evian (20h30).