AS Monaco : Rivière et Falcao écrasent Montpellier

Voir le site Téléfoot

Rivière - AS Monaco
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-08-18T15:48:00.000Z, mis à jour 2013-08-19T10:32:19.000Z

Vainqueur 4 à 1 de Montpellier, l'AS Monaco répond aux attentes qu'elle suscite et rejoint la tête du classement avec 6 points. Un festival offensif dont Emmanuel Rivière, auteur d'un triplé, a largement profité.

Deuxième victoire en deux rencontres pour l'AS Monaco qui impose un rythme soutenu à ses adversaires.


Monaco fait forte impression
Les Monégasques ont du répondant. Piqués au vif par les résultats de la veille et la belle santé affichée par le trio OL-OM-ASSE, les joueurs de la Principauté, sur la lancée de leur première sortie, ont montré beaucoup d'allant pour prendre le meilleur sur Montpellier. Une victoire nette et sans bavure, 4 buts à un, qui confirme le potentiel offensif impressionnant de l'ASM. Car derrière les noms ronflants de Falcao et Rodriguez, Ocampos, Ferreira Carrasco, Obbadi et Rivière assurent aussi le spectacle.


Falcao sur penalty
Exemple à la 18e minute, avec l'Argentin Ocampos qui s'amuse avec Tiéné. Après un coup du sombrero le long de la ligne de touche sur l'ancien défenseur parisien, ce dernier, à la ramasse dans sa surface, tacle tout sauf le ballon. Penalty justifié dont se délecte Falcao (1-0). Une ouverture du score qui va dans le sens du match avec une ASM entreprenante mais qui marque également le réveil, timide mais efficace, des Héraultais. Un réveil signé Montano d'une jolie tête décroisée sur un service de Stambouli (24e , 1-1). Sur le coup, Carvalho, trop court, n'est pas exempt de tout reproche. Rivière, plus malin que Congré (faute ?), remettra ses coéquipiers dans le bon sens juste avant la pause (2-1, 44e)


Rivière en pleine rêve

La première impression était la bonne. Monaco évoluait un ton au-dessus de son adversaire et ne tardait pas à faire le grand écart. Après un échec de la tête et à bout portant sur Pionnier quelques instants plus tôt, Rivière, du genou, y allait de son deuxième but sur corner (3-1, 57e). Tout devenait dès lors plus facile pour les Monégasques, libérés, à l'image cette remontée de terrain express de Ferreira Carrasco qui, si elle ne débouchait pas sur une occasion de but, provoquait l'expulsion sévère de Congré. Le défenseur montpelliérain n'était décidément pas à la fête sur la pelouse du stade Louis-II (64e). En fin de match, Rivière, à qui tout sourit, profitait d'un ballon détourné pour signer de la tête sa troisième réalisation. La star à Monaco, en ce début de saison, c'est bien lui. Un quatrième but en deux matches qui l'installe en tête du classement des buteurs. « Premier triplé de ma carrière, c'est juste phénoménale » savourait l'ex-Toulousain au micro de BeinSport.


Lors de la troisième journée, vendredi 23 août, l'AS Monaco recevra le Toulouse FC.