AS Monaco : Wayne Rooney toujours dans le viseur

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2014-10-07T13:41:00.000Z, mis à jour 2014-10-07T14:45:49.000Z

C'est l'information qui fait trembler la toile : selon Vadim Vasilyev, le vice-président de l'AS Monaco, le club du Rocher a encore des vues sur Wayne Rooney, le capitaine emblématique de Manchester United.

Le départ de Falcao vers Manchester United pourrait-il faciliter la venue de Wayne Rooney vers Monaco, club qui veut se voir comme "important sur la scène européenne" ?

Vasilyev : « Un jour, [Rooney] viendra »
Les propos de Vadim Vasilyev rapportés par le Telegraph peuvent surprendre : Monaco a toujours dans son viseur l'attaquant anglais Wayne Rooney ! Déjà sur la table lors de l'été 2013, le dossier Rooney pourrait être réouvert dans les prochains mois par les dirigeants de l'ASM. C'est en tout cas le souhait du vice-président monégasque : « Il y a un an, nous discutions pour un top joueur de Premier League, un top joueur anglais. L'opportunité ne s'est finalement pas concrétisée, mais je pense qu'un jour ça se fera. »

L'ASM vise « un rôle important sur la scène européenne »
Vasilev s'est aussi davantage penché sur l'avenir et les projets et ambitions du club Rouge et Blanc. Pour lui, les ventes de Falcao et James ne changent rien aux envies de bien figurer sur la scène européennes : « Je ne compare pas Monaco aux autres clubs. Notre ambition reste finalement de remporter le championnat de France. C'était vrai et ça l'est encore. Je ne vous donnerai pas de retro-planning, mais nous aimerions que ça soit le plus tôt possible. Nous aimerions être un de ces clubs qui jouent la C1 de manière régulière. Je pense que nous pouvons jouer un rôle important sur la scène européenne. »

Rooney est actuellement payé 380 000€ par semaine...
Vasilyev écarte donc d'un grand coup de bras le fait que Monaco soit rentré dans le rang après la perte de ses deux méga-stars colombiennes qu'étaient Radamel Falcao et James Rodriguez. Et pur preuve, l'arrivée d'un joueur de la dimension de Wayne Rooney pourrait mettre tout le monde d'accord. Mais à l'heure du fair-play financier, les émoluments de l'Anglais pourrait freiner les ardeurs de quiconque voudrait l'acquérir : il est actuellement payé à hauteur de 300 000 livres sterling, soit un peu plus de 380 000 euros, chaque semaine...