Dans l'actualité récente

AS Roma: Francesco Totti, le Jour du Seigneur

Voir le site Téléfoot

Les adieux de Francesco Totti
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-05-29T09:36:41.797Z, mis à jour 2017-05-29T14:08:58.210Z

Après 25 ans passés sous les couleurs de l’AS Roma, Francesco Totti a raccroché ses crampons à 40 ans. C’est une légende du football international qui a pris sa retraite ce dimanche.

Francesco Totti est indiscutablement associé au nom de l’AS Roma. Joueur emblématique de l’équipe de la Louve, celui qui était surnommé Il Capitano, a donc tiré sa révérence après plus de deux décennies passées sous le même maillot. Une soirée incroyable au Stade Olympique pour honorer un footballeur fantastique.


Totti, un exemple de fidélité et de longévité

C’est une page du football qui se tourne avec le départ à la retraite de Francesco Totti. Ce dimanche, la victoire de l’AS Roma (3-2) a donc été la dernière rencontre de l’éternel numéro 10 romain. Il a commencé à l’âge de 16 ans et c’est à 40 ans qu’il met un terme à sa carrière, lui qui jouait moins ces derniers temps (18 rencontres disputées cette saison pour deux réalisations). 


Lors de ces 25 ans en tant que professionnel, Totti aura gagné un Scudetto (2011) 2 coupes d’Italie (2007 et 2008), et il aura terminé Soulier d’Or au terme de la saison 2007-2008. Mais au-delà des titres, les fans se rappelleront de lui pour l’amour inconditionnel que le joueur porte à son club. Malgré l’intérêt des plus grands clubs européens, il n’aura jamais cédé aux sirènes extérieures, restant éternellement fidèle à la Roma. Un exemple de plus en plus rare de nos jours.



Partenaires et adversaires le saluent

Rentré en jeu à la 54ème minute pour son dernier match, Totti aura participé à la victoire des siens, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions. L’émotion était partagée par tout le stade, et l’attaquant Romain a ensuite lu une lettre à l’ensemble des supporters depuis le milieu de terrain en toute fin de rencontre. C’est un autre monument du football qui se retire, après Lahm, et Xabi Alonso il y a quelques jours.



Le football Italien ne sera plus le même sans son Champion du Monde (2006). Les hommages sont venus de partout pour saluer son départ, y compris de son ennemi juré, la Lazio, qui la semaine dernière avait salué la carrière de l’un de ses meilleurs adversaires. C’est dire la classe de ce joueur et l’impact qu’il a eu dans le football.









Une espèce en voie de disparition

Rares sont en effet ceux qui poursuivent jusqu’à cet âge en étant encore performants et qui ne vivent que pour un seul et unique club. Son successeur (en terme de longévité) se trouve d’ailleurs peut-être à la Roma en la personne de Daniele De Rossi, présent au club depuis 2001. 

Ailleurs en Europe, Thomas Muller (Bayern Munich), Lionel Messi, Sergio Busquets et Andres Iniesta (FC Barcelone) Koke (Atletico Madrid) Loïc Perrin (Saint-Etienne), Romain Danzé (Stade Rennais) Maxime Gonalons (Lyon) Geoffrey Jourdren (Montpellier) sont aussi les derniers exemples de ces joueurs qui ne jouent que pour une seule équipe lors de leur carrière. Avec Totti, cette belle espèce de footballeurs fidèles à un seul maillot a perdu son plus beau specimen.


totti vs napoli