Dans l'actualité récente

ASM : les 5 raisons pour que Blanc entraîne Monaco

Voir le site Téléfoot

Laurent-Blanc---JT-20h
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2013-05-07T16:40:00.000Z, mis à jour 2013-05-07T16:43:03.000Z

Le nom de Laurent Blanc est évoqué pour entraîner l'AS Monaco la saison prochaine. Il ne s'agit pour l'instant que de rumeurs, mais rien n'empêche de l'envisager. Et il existe au moins cinq raisons de croire à cette possibilité...

Selon nos confrères d'Eurosport, Laurent Blanc se verrait bien comme entraîneur de l'AS Monaco en Ligue 1 la saison prochaine. Et plusieurs facteurs laissent penser que l'ancien sélectionneur des Bleus a quelques raisons d'y croire. Au moins cinq en l'occurrence :

1/ Ranieri sur un siège éjectable
L'actuel entraîneur de Monaco est en passe d'atteindre l'objectif du club de remonter dans l'élite, mais le propriétaire Dmitry Rybolovlev ne serait pas satisfait du jeu affiché cette saison. Sans compter les contreperformances qui ont émaillé l'exercice monégasque, la dernière en date au Stade Louis II face à Caen (défaite 0-1).

2/ Le passé récent de Blanc
Avant son passage mitigé à la tête de la sélection tricolore, Laurent Blanc avait fait ses preuves en entraînant Bordeaux (2007-2010). Avec les Girondins, le Cévenol a remporté un retentissant doublé championnat/Coupe de la Ligue en 2009 et atteint les quarts de finale de la Ligue des champions en 2010. Sachant qu'à Monaco, il bénéficierait de moyens autrement plus conséquents qu'en Gironde.

3/ Les ambitions des deux parties
Monaco retrouve l'élite avec la volonté à court terme de concurrencer le PSG au sommet du football français. Et les milliards de Dmitry Rybolovlev devraient permettre au club de La Principauté d'y parvenir. Laurent Blanc cherche quant à lui un club avec un certain standing pour continuer sa carrière. Le passé glorieux et le présent à fort potentiel de l'ASM ont de quoi l'attirer.

4/ Blanc est libre
Constat tout bête mais pas sans importance : Laurent Blanc est libre de tout contrat. Et à ce titre peut donc s'engager avec le club de son choix. Le marché des entraîneurs pourrait être très agité cet été, et parmi le Français est un des rares à pouvoir signer gratuitement avec son nouvel employeur.

5/ Le potentiel attractif
Un club qui prendrait Laurent Blanc comme entraîneur attirerait non seulement un technicien de renom, mais également son agent Jean-Pierre Bernès. Et le portefeuille de joueurs allant avec, ce qui n'est pas négligeable au vu des ambitions de Monaco sur le marché des transferts. Cela pourrait faciliter certaines transactions.

Laurent Blanc et les dirigeants de Monaco sont-ils capables de trouver un terrain d'entente ? Un retour aux affaires du « Président » à l'ASM ne paraît pas totalement farfelu.