ASSE - Batlles : " Très émouvant d'arrêter à Geoffroy-Guichard "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-10-23T09:09:00.000Z, mis à jour 2012-10-23T09:15:12.000Z

Après avoir mis un terme à sa carrière en mai dernier, Laurent Batlles s'est confié au journal le Progrès. L'ancien milieu de terrain raconte sa vie de retraité et ses nouvelles fonctions au sein de l'ASSE.

Toulouse, Bordeaux, Rennes, Bastia, Marseille, Grenoble et enfin l'ASSE : à 37 ans, Laurent Batlles a fini son tour de France. Cinq mois après avoir mis un terme à sa carrière il raconte au Progrès sa nouvelle vie.

« Replongé dans le travail »
20 mai 2012, l'ASSE reçoit les Girondins de Bordeaux. Laurent Batlles entre en jeu à la 70e minute et dispute son dernier match de Ligue 1. Après dix-huit ans de carrière, le milieu de terrain décide de dire stop. « Ce fut très émouvant d'arrêter au stade Geoffroy-Guichard, entouré des collègues et amis avec qui j'ai passé deux années extraordinaires. Les deux ou trois jours après le dernier match ont été durs. Mais, ensuite, je me suis vite replongé dans le travail. Je n'ai pas vraiment eu le temps de gamberger ». Si bien qu'aujourd'hui Batlles s'est habitué à sa nouvelle vie de retraité : « Le terrain en lui-même ne me manque pas. C'est un peu l'adrénaline du match, de ne plus avoir ces moments de surexcitation que l'on vit pendant une rencontre ».

« Humainement très intéressant »
Pour remédier à ce manque, Laurent Batlles continue de jouer au football. Après avoir disputé près de 600 matches en professionnel, l'ancien stéphanois se tourne maintenant vers le milieu amateur « Je joue à Veauche en critérium avec mes amis. Je me régale. On ne cherche pas à faire du beau jeu, juste à être ensemble et à vivre de bons moments ». Une expérience riche en émotions : « J'ai fait deux ou trois entraînements en fin de saison et ça s'est bien passé. Je me suis dit: pourquoi ne pas continuer. Et puis il y a toujours un truc festif de prévu. C'est quelque chose que je n'ai pas connu en tant que professionnel. Ça me permet de connaître des personnes de divers horizons. Humainement, c'est très intéressant ».

« Entendre les réflexions des spectateurs »
Laurent Batlles n'en oublie pas ses nouvelles fonctions au sein de l'ASSE. Cet été, l'ancien milieu de terrain a intégré la cellule de recrutement chapotée par Dominique Rocheteau. « J'ai dû assister à une vingtaine de rencontres pour le moment : Ligue 1, Ligue 2, étranger, matches internationaux » explique-t-il. Une activité qui lui permet de découvrir l'envers du décor : « Ça me permet surtout de rester dans le milieu du football et de découvrir énormément de choses auxquelles je n'avais pas accès lorsque j'étais joueur. Par exemple, entendre les réflexions des spectateurs dans la file d'attente devant le stade, discuter avec des joueurs et des entraîneurs après une rencontre. Toute cette atmosphère qu'on ne perçoit pas quand on est joueur. »

Laurent Batlles a avoué qu'il était « compliqué de trouver le nouveau Messi ». Mais que les supporters de l'ASSE se rassure l'ancien stéphanois travaille pour trouver la perle rare !