ASSE-Bordeaux : Ca bouge à Sainté !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-09-01T12:28:00.000Z, mis à jour 2013-09-01T15:01:54.000Z

Sur la pelouse comme en coulisses, ce dimanche aura été prolifique pour l'ASSE. En marge du joli succès engrangé face à Bordeaux (2-1), Erding et Mollo ont fait leur arrivée dans le Forez. Guilavogui, lui, file vers l'Atlético Madrid.

Belle prestation et belle opération pour l'ASSE avec ce troisième succès en quatre matches en Ligue 1.


Guilavogui, direction Madrid

L'ASSE aura profité à fond des dernières heures du mercato. Ce dimanche, le club a officialisé, un accord de principe pour deux nouvelles recrues : Yohan Mollo, en provenance de l'AS Nancy-Lorraine, qui fait son retour dans le chaudron, et Mevlut Erding du Stade Rennais. Le premier nommé Mollo arrive en prêt avec option d'achat tandis que l'attaquant turc arrive sous forme d'un transfert. Présents dans les tribunes de Geoffroy Guichard, les deux joueurs doivent encore satisfaire la traditionnelle visite médicale. Pour Josuha Guilavogui (22 ans), son histoire d'amour avec son club formateur touche à sa fin. Soucieux de s'exposer sur la scène européenne, le milieu défensif file à l'Atlético Madrid en échange de 10 millions d'euros.

Hamouma ouvre le bal

Une mutation au sein de l'effectif qui n'a pas semblé bouleverser les joueurs de Christophe Galtier pourtant marqués par leur échec européen de la semaine. Auteurs d'une première période dynamique, les Verts emmenés par Nicolita, passeur, et Hamouna, buteur (8e), s'offraient un avantage logique à la pause. Une ouverture du score précoce qui avait le mérite de libérer les corps et les esprits des deux formations d'humeur, une fois n'est pas coutume, joueuse.

Les Verts retrouvent des couleurs

L'entame de la seconde période était un copier-coller de la première avec la même réussite côté ASSE. Loïc Perrin, sur une tête plongeante, profitait d'un coup-franc, tiré par Hamouma et dévié dans un premier temps par Corgnet, pour doubler la mise (50e, 2-0). Suffisant pour mettre à l'abri les Stéphanois malgré les multiples tentatives girondines sur la cage de Ruffier et la réduction du score, tardive, d'Obraniak dans les arrêts de jeu (2-1, 90e). Une troisième victoire en quatre sorties en Ligue 1 qui ne fait pas tout à fait oublier le camouflet reçu cette semaine par les Danois d'Elsjberg en Ligue Europa. Mais c'est déjà ça...

L'ASSE se déplacera à Valenciennes, samedi 14 septembre, pour le compte de la cinquième journée.