ASSE : Eysseric "culpabilise toujours" pour son geste sur Clément

Voir le site Téléfoot

Jeremy Clément - ASSE
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-03-05T13:53:00.000Z, mis à jour 2013-03-05T15:51:01.000Z

Pendant le match entre l'ASSE et Nice ce samedi, Valentin Eysseric a gravement blessé Jérémy Clément. Depuis, le joueur niçois a du mal à s'en remettre comme il le confie ce mardi dans l'Equipe. Le jeune milieu de terrain souligne par ailleurs " la classe " du Stéphanois qui ne l'accable pas, bien au contraire.

Dimanche, Jérémy Clément avait demandé, par l'intermédiaire de son agent, la clémence pour Valentin Eysseric. Dans L'Equipe ce mardi, l'Aiglon confirme l'indulgence et la bonté du joueur de l'ASSE.

« Les images me hantent »
Trois jours après l'incident Valentin Eysseric a toujours en tête ce fameux tacle, à la vingt-troisième minute du match entre l'ASSE et Nice. « J'ai vu les images une fois pour essayer de comprendre et je n'ai pas trouvé d'explications. Mais je les regarderai plus. C'est trop dur. De toute façon, même sans la télé, les images me hantent. Depuis samedi, j'ai des flashes où je vois la cheville de Jérémy Clément complétement à angle droit » raconte dans l'Equipe celui qui a fait « un malaise vagal » après son expulsion. « Je suis mal et je culpabilise toujours énormément ».

« Il n'a rien laissé paraitre »
Le milieu de terrain niçois a pu s'expliquer avec le joueur de l'ASSE, un moment qu'il attendait avec impatience : « Je me sens un peu mieux depuis que j'ai pu avoir Jérémy au téléphone. Samedi soir, je lui avais laissé un message vocal et un texto mais je n'ai pu lui parler que dimanche. Il m'a dit que l'opération s'était bien passée, qu'il en aurait pour plusieurs mois mais qu'il rejouerait au foot » explique Eysseric avant de reprendre « Au final, c'est lui qui m'a rassuré. J'ai trouvé ça très classe de sa part. Moi, s'il m'avait fait ça, je lui en voudrais. Il doit donc m'en vouloir et c'est normal mais il n'a rien laissé paraitre. Il m'a même dit de ne pas m'inquiéter, que ce sont des choses qui arrivent. »

« Je dois assumer »
Alors que les messages de soutien pour le numéro 6 de l'ASSE affluent, Valentin Eysseric remercie également les supporters pour leur témoignages de sympathie. Mais le jeune joueur refuse de se poser en victime : « Je suis très entouré par beaucoup de monde et ça fait chaud au cœur. Mais si quelqu'un a besoin de réconfort aujourd'hui ce n'est pas moi mais Jérémy ». Le Niçois devrait se rendre jeudi à la commission de discipline qui lui infligera sa suspension : « Je sais que je risque gros. Il reste onze matches de Ligue 1 et j'imagine que ma saison est pratiquement terminée. Mais j'ai fait une erreur et je dois assumer ce qui s'est passé. »

Prochain match de l'ASSE vendredi (20h30) face à Rennes. L'occasion pour les Verts de s'emparer provisoirement de la troisième place. Les Niçois joueront pour leur part dimanche contre Montpellier.