ASSE - Galtier : " Une belle semaine malgré tout "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-12-01T13:41:00.000Z, mis à jour 2012-12-02T09:53:58.000Z

En déplacement à Ajaccio, l'ASSE s'est contentée d'un triste partage des points (0-0). Deuxièmes du classement, les Verts laissent la tête à leurs voisins de l'Olympique lyonnais.

Privés notamment d'Aubameyang en attaque, les Verts concluent leur belle semaine sur un match nul en terre corse.


Un nul en guise de piqûre de rappel
Oui, les hommes de Christophe Galtier se déplaçaient à Ajaccio avec une idée derrière la tête. Reprendre provisoirement la tête de la Ligue 1. Et oui, à la lumière de leur prestation sur la pelouse du stade René-Coty, les hommes de Christophe Galtier sont bien heureux d'avoir limité la casse. Les paroles d'avant-match du coach forézien remontaient du coup à la surface : « Si nous nous croyons plus beaux que tout le monde car nous avons battu Paris à deux reprises en un mois, nous prendrons une claque. » Sans la maladresse de l'Ajaccien Amalfitano en toute fin de match, les Verts auraient les joues rouges ce matin.


Des Verts aux jambes lourdes
Si Paris, justement, occupait encore les têtes stéphanoises hier soir, ce sont les jambes qui ont eu le plus de mal à se remettre des 120 minutes de jeu disputées mardi en coupe de la Ligue (0-0). Le déroulement de la seconde période était là pour en attester. D'où ce constat lucide de Galtier : « On était venus pour gagner sans faire offense à l'adversaire. Le contenu a été bon en première période mais il nous a manqué un soupçon de lucidité pour être encore plus dangereux (...). La dernière demi-heure a été difficile, on s'est contentés de défendre. »


Douze matchs sans défaite, série en cours
L'heure n'en est pour autant pas à la soupe à la grimace du côté de Geoffroy-Guichard. Fort d'une série de douze matchs sans défaite toutes compétitions confondues et d'une deuxième place provisoire au classement, les voyants restent au vert. « C'est tout de même un bon point, relativisait ainsi l'entraîneur de l'ASSE. On a réussi une bonne semaine avec la victoire face à Valenciennes, la qualification face au PSG et le nul de ce soir (hier soir). On a dix jours pour préparer le derby. »


En Corse, l'ASSE a évité le pire et a devant lui une bonne semaine pour préparer le choc que tout le Forez attend déjà : la réception le 9 décembre prochain du voisin et actuel leader de la Ligue 1, Lyon.