Dans l'actualité récente

ASSE et Nice : le jeudi de la honte en Ligue Europa

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-08-23T11:58:00.000Z, mis à jour 2013-08-23T12:48:44.000Z

Jeudi soir en matches de barrage de la Ligue Europa, l'ASSE et l'OGC Nice n'ont pas fait honneur à leur statut en s'inclinant respectivement au Danemark et à Chypre. Inquiétant pour le football français.

La saison dernière, de nombreux supporters français avaient déploré la campagne européenne de nos clubs. Seuls Paris, en Ligue des champions, et Bordeaux en Ligue Europa (rajoutons Lyon dans une moindre mesure) avaient réalisé un parcours digne de ce nom sur la scène continentale. Jeudi soir, les défaites surprenantes de l'ASSE (4-3 à Esbjerg) et de Nice (2-0 à Limassol) en barrage aller de la Ligue Europa confirment l'échec de l'OL contre la Real Sociedad en C1 (0-2). Un constat accablant et inquiétant.

Les Verts donnent le match
Menant par trois fois au score au Danemark, l'ASSE a réussi l'exploit de perdre une rencontre qu'elle avait en main. Brandao a même eu le but du break au bout du pied, avant que les joueurs d'Esbjerg n'égalisent pour la troisième fois et prennent l'avantage à la 80e minute. La défense stéphanoise n'avait encaissé aucun but en quatre matches officiels cette saison. Elle en prend quatre en une seule rencontre face à une équipe largement à la portée des Verts. Incompréhensible.

Des Aiglons inoffensifs
Pour l'OGC Nice, c'est encore pire. Claude Puel avait décidé de laisser ses deux meilleurs buteurs, Dario Cvitanich et Eric Bauthéac, sur le banc. La Ligue Europa, c'est bien, mais la priorité c'est le championnat. En tout cas c'était le message envoyé en alignant cette composition. Mais même avec ce dédain coutumier des clubs français pour la Ligue Europa, perdre 2-0 face à l'Apollon Limassol en barrage aller ressemble furieusement à une faute professionnelle.

Attendons les matches retour
Le seul motif d'espérance, après ces résultats catastrophiques, réside dans le fait qu'il reste les matches retour. Jeudi prochain à domicile, l'ASSE et Nice pourront difficilement faire pire que ce qu'ils ont montré lors de ces premières confrontations. Saint-Etienne devrait même se qualifier sans trop trembler, ayant tout de même inscrit trois buts à l'extérieur. Pour les Aiglons, cela risque d'être plus compliqué, mais une équipe niçoise retrouvant ses titulaires semble capable de renverser la situation face à un modeste club chypriote.

En attendant, Lyon, Saint-Etienne et Nice n'ont pas rendu service à l'indice UEFA de la France cette semaine.