Dans l'actualité récente

ASSE-OL : Aulas accuse Ruffier de l'avoir frappé

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-11-11T09:12:00.000Z, mis à jour 2013-11-12T09:28:45.000Z

Le retour aux vestiaires a été houleux entre les deux équipes. Le président de Lyon Jean-Michel Aulas a accusé le gardien de Saint-Etienne Stéphane Ruffier de l'avoir frappé dans le dos après le derby remporté par l'OL à Geoffroy-Guichard.

Vingt ans que les Lyonnais ne perdent plus au Chaudron face à Saint-Etienne. Encore une fois, les joueurs de l'OL ont fêté comme rarement leur nouveau succès dans le derby (2-1).


Briand : "Toujours la même joie de gagner ici"

Depuis près de vingt ans, Lyon est chez lui à Saint-Etienne. "On est chez nous sans l'être, racontre Samuel Umtiti. C'est vrai que l'on aime gagner ici. Cela fait d'autant plus plaisir que, ce soir, nos supporters n'étaient pas là." Sans ses fans, l'OL a glané sa septième victoire d'affilée, toutes compétitions confondues, à Geoffroy-Guichard. "Cela procure toujours la même joie" savoure Jimmy Briand : "On est dans un derby. Que ce soit à domicile ou à l'extérieur, l'important c'est la gagne."


Aulas : "Ruffier m'a assené un très grand coup"

La défaite, elle, peut avoir des effets néfastes sur certains esprits. C'est en tout cas ce que relevait Jean-Michel Aulas au terme d'une partie où les esprits se sont échauffés sur le chemin des vestia vestiaires. Le président lyonnais dit même avoir reçu un coup, par accident. "Il y a eu quelques échanges de coups, a-t-il expliqué devant les représentants de la presse écrite. J'ai essayé d'en séparer certains et j'ai pris un mauvais coup". S'il n'a pas voulu en dire plus, il s'est montré plus explicite au micro de Canal+. "L'un de nos médecins a fait une remarque en rentrant aux vestiaires. Fabrice Grange, qui est un ancien Lyonnais, un ancien de l'équipe de France, a cru bon de vouloir essayer de frapper notre médecin, a-t-il ainsi déclaré. Alors que j'essayais de les repousser, Stéphane Ruffier est arrivé par derrière et m'a assené un très grand coup dans le dos." Le joueur des Verts n'a pas encore répondu à cette acusation.


Garde : "On a pensé à nos supporters"

Dès avant le match, la tension a été à son comble dans le stade lorsque l'entraîneur des gardien de l'OL, Joël Bats, a accroché une écharpe aux couleurs lyonnaises aux filets d'un des buts, suscitant la vive colère des supporteurs stéphanois, dont certains sont rentrés sur le terrain. Pour Rémi Garde, l'entraîneur de l'OL qui reste invaincu à Geoffroy-Guichard, ce succès prend d'autant plus de valeur, à ses yeux, qu'elle a justement été arrachée loin des supporters lyonnais, privés de déplacement. "On a pensé à nos supporters, a-t-il déclaré. La communion avec eux à Tola-Vologe la veille du match a galvanisé les joueurs. Les supporters étaient derrière nous."


Encore sonnés par ce nouveau camouflet à domicile, la grande majorité des Stéphanois ont traversé la zone mixte et quitté le stade sans mot dire.