Dans l'actualité récente

ASSE - OL : Huit joueurs convoqués devant le conseil d'éthique ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-05-09T09:36:00.000Z, mis à jour 2012-05-09T09:42:04.000Z

La polémique liée aux chants anti-stéphanois lors de la célébration du titre de l'OL en Coupe de France arriverait au niveau disciplinaire. Selon RMC, huit joueurs de l'effectif lyonnais seront convoqués dans une dizaine de jours pour répondre de leurs actes.

A l'image de Taye Taiwo, sanctionné l'année dernière pour un chant contre le PSG, les rhodaniens ne passeraient pas à travers les mailles du filet.




Les excuses des joueurs lyonnais et les justifications proposées par Jean Michel Aulas n'auront pas suffi pour mettre un terme aux procédures disciplinaires. Le conseil d'éthique de la fédération française de football devrait recevoir Cris, Umtiti, Grenier, Briand, Gonalons, Fofana, Lacazette et Anthony Lopes le 21 mai pour une audition à la suite de leur chant contre les Verts.




En fixant une date après la fin du championnat, le conseil d'éthique ne peut être taxé de vouloir fausser les deux derniers matches de l'OL en Ligue 1. Ainsi en cas de possible suspension des joueurs incriminés, cette sanction sportive pourrait intervenir lors du Trophée des champions, premier match de la saison pour l'OL qui affrontera le vainqueur du championnat le 28 juillet à New York.




Toujours très remonté contre l'attitude des Lyonnais, Xavier Kemlin a proposé une conciliation. L'arrière petit fils de Geoffroy Guichard réclame 200 000€ à chaque joueur mis en cause dans cette affaire sous peine de porter plainte au civil contre eux. Il souhaite que cette somme soit versée au patronage Saint Joseph, organisme caritatif de la région, afin que les Lyonnais voient « vraiment ce qu'est la misère stéphanoise » estime-il dans les colonnes du Progrès.


L'avocat de l'OL n'a pas tardé pour accuser Kemlin de « racket » avec cette proposition.