Dans l'actualité récente

ASSE-OM : un match fou qui se termine par un nul

Voir le site Téléfoot

Michy Batshuayi - OM
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-02-22T22:11:00.000Z, mis à jour 2015-02-28T08:30:38.000Z

L'AS Saint-Etienne et l'Olympique de Marseille ont assuré le spectacle, dimanche soir, à défaut de remporter les trois points. Le nul était beau, mais il n'arrange personne au classement.

Comme face à Reims il y a une semaine, l’OM a été mené 1 à 0. Comme face à Reims il y a une semaine, l’OM a mené 2 buts à 1. Comme face à Reims il y a une semaine, l’OM a été cueilli dans le temps additionnel, cette fois par des Stéphanois courageux, avec qui il partage les points. Du trio de tête, les Marseillais sont les seuls à ne pas avoir gagné.

Un choc
ASSE-OM, un choc pour terminer la 26ème journée et il a livré toutes ses promesses. Il n’aura manqué qu’un but à la première mi-temps, avec Stéphanois et Marseillais qui ont chacun eu leurs temps forts. Les hommes de Marcelo Bielsa sont mieux rentrés dans le match, mais ceux de Christophe Galtier ont commencé a pressé haut pour déstabiliser la défense adverse entre la 15ème et la 30ème minute, malgré un manque de finition dans le dernier geste. En face, l’OM avait du mal et une statistique résume bien cette difficulté : la première frappe a été armée à la 31ème minute, avec une possession bien supérieure mais stérile.

Galtier répond à Bielsa
Il fallait attendre la pause pour voir le spectacle prendre son envol et la mèche a été allumée par Gradel sur pénalty (54ème). Voyant ses hommes menés, Marcelo Bielsa tente alors un pari fou, moins de dix minutes après le but, à savoir jouer son va-tout offensif avec les entrées d'Aloé, Alessandrini et Batshuayi, respectivement à la place de Dja Djédjé, Romao et Gignac. Et force est de reconnaître qu’el loco a eu du flair : dans la foulée, Batshuayi égalise avec réussite (64ème) puis enchaîne avec un doublé sur une passe de… Alessandrini (67ème). Apparus d’abord désarmés, les Verts ont finalement profité de la réponse tactique de Galtier, qui a décidé de lancer Erding et Mollo histoire de remettre du jus devant. Bien lui en a pris puisque l’ancien parisien est allé tromper Mandanda d’une tête rageuse (90ème+1). Un sacré rebondissement et un gros coup dur pour l’OM, déjà rattrapé au score dans les dernières secondes face à Nantes.

L’OM perd du terrain
L’Olympique de Marseille a perdu quatre points qui lui tendaient les bras en deux journées. A cette heure-ci, les Phocéens auraient pu être leaders mais doivent se contenter de la troisième place, à deux longueurs du PSG et quatre de Lyon. Pour eux, c’est surtout un troisième nul consécutif en Ligue 1. Pour les Verts, ce résultat n’est pas positif non plus puisqu’ils n’ont gagné qu’un seul match en 2015 en Championnat… Ils sont cinquièmes derrière Monaco.