ASSE-PSG : la colère de Galtier

Voir le site Téléfoot

error
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2013-10-28T16:18:00.000Z, mis à jour 2013-10-28T18:03:16.000Z

Après le match nul entre l'ASSE et le PSG, Christophe Galtier a exprimé sa colère dans les couloirs de Geoffroy-Guichard. La cible de l'entraîneur stéphanois, l'arbitre de la rencontre, M. Bruquet.

Le choc de dimanche soir en clôture de la 11e journée de Ligue 1 a accouché d'un match plein de rebondissements. Et le nul finalement concédé par les Verts laisse d'énormes regrets à Christophe Galtier, qui en veut à l'arbitre.

Le tournant du match
L'ASSE mène 2-0 contre le PSG lorsque monsieur Rudy Bruquet adresse un second carton jaune à Fabien Lemoine pour une nouvelle faute du milieu de terrain stéphanois (59e). Il s'agit véritablement du tournant du match, puisque les Parisiens réduisent l'écart par Cavani dix minutes plus tard (68e), avant d'arracher une égalisation heureuse dans le temps additionnel grâce à Blaise Matuidi. L'arbitre de la rencontre a donc joué un rôle déterminant en prenant cette décision à l'heure de jeu.

La colère des Verts
Fabien Lemoine, le visage en sang après son intervention sanctionnée par un deuxième avertissement, ne comprenait pas la décision de monsieur Bruquet : « Les arbitres, je préfère ne pas en parler (...) Certains journalistes de Canal+ à qui j'ai posé la question m'ont dit que c'était très sévère. C'est ce que je ressens aussi. » Dans les couloirs du stade Geoffroy-Guichard, Christophe Galtier a laissé éclater sa colère, haussant le ton en s'adressant au corps arbitral. L'entraîneur des Verts a dû être calmé par Dominique Rocheteau notamment.

Galtier, fier de ses joueurs
En conférence de presse d'après-match, Christophe Galtier a cependant retrouvé son calme et s'est exprimé de manière plus mesurée : « Je suis fier de ce qu'ont fait les joueurs (...) L'exclusion de Fabien Lemoine a été le tournant. Le carton rouge est sévère. C'est aussi l'accumulation de décisions d'arbitrage défavorables. Cela engendre automatiquement de la frustration. »

Le score de 2-2 laisse un goût amer à l'ASSE, mais les Verts peuvent tirer beaucoup de positif de ce match face au PSG. A eux de confirmer le 2 novembre prochain à Sochaux.

>Lire aussi ASSE-PSG : les Verts sont passés si près