Dans l'actualité récente

ASSE : Sanogo réclame 7,7 millions d'euros au club

Voir le site Téléfoot

Sanogo - Cote d'Ivoire
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-10-19T08:52:00.000Z, mis à jour 2012-10-19T09:14:39.000Z

Boubacar Sanogo, amer après son expérience à l'ASSE, réclame une indemnité de 7,7 millions d'euros. L'Ivoirien reproche notamment au club de l'avoir écarté du groupe professionnel en raison de ses mauvaises performances sportives.

De passage à l'ASSE entre 2009 et 2012, Boubacar Sanogo n'a pas vraiment convaincu les Verts. Le joueur ivoirien lui non plus ne garde pas un très bon souvenir de son aventure stéphanoise. Bien au contraire.

« Un intrus au club »
Arrivé en 2009 en provenance du Werder Brême (environ 3,5 millions d'euros), Boubacar Sanogo n'a jamais réussi à percer à l'ASSE. Ecarté du groupe pro à l'été 2011, le joueur ivoirien a « eu la sensation d'être une machine qui, comme elle ne produisait plus, était mise à la casse ». Ce vendredi l'ancien Verts raconte au journal L'Equipe son calvaire. Une situation qu'il n'a aujourd'hui toujours pas digérée. « Ils ont fait de moi un intrus au club. On m'a privé de maillots et d'équipements. On m'a interdit de m'entraîner avec les pros, de venir petit-déjeuner avec eux. On m'a retiré ma place sur le parking des joueurs et mes billets de match. Si ce n'était pas du harcèlement moral, c'était quoi ».

7,7 millions d'euros d'indemnités
Boubacar Sanogo a finalement réussi à rompre son contrat en mars 2012, loin sans difficulté. « M. Romeyer m'a dit qu'il avait une proposition pour moi, venue de Chine. Je lui ai répondu que ça n'entrait pas dans mes plans. J'ai encore le droit de choisir ma carrière, nonAujourd'hui, l'international ivoirien ne compte pas en rester là avec son ancien club. Il réclame pas moins de 7,7 millions d'euros d'indemnités à l'ASSE ! En attendant l'évolution de cette affaire, Sanogo a rejoint le club de l'Energie Cottbus en deuxième division allemande où il a déjà inscrit 5 buts en 9 journées.

Rendement peu convaincant
Une performance assez éloignée de ce qu'il a réalisé à l'ASSE. Lors de sa première saison chez les Verts, Sanogo n'a inscrit qu'un but de la tête contre Monaco en 17 rencontres disputées. Un rendement peu convaincant. Si bien que la saison suivante, l'Ivoirien disputera treize matches mais un seul en tant que titulaire (0 but).

De son côté l'ASSE qui prépare son déplacement à Nice, samedi à 20h, a répondu à l'affaire par l'intermédiaire de son président. "Sanogo peut dire ce qu'il veut. C'était le joueur le mieux payé et on a été très déçus de son investissement mental"