ASSE - Transfert : Caïazzo annonce des arrivées au mercato

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-12-27T11:09:00.000Z, mis à jour 2012-12-27T11:16:05.000Z

Invité à faire le point sur la première partie de saison, Bernard Caïazzo s'est voulu positif quant au parcours de l'ASSE. Le président du Conseil de surveillance promet également des recrues lors du prochain mercato notamment dans le secteur offensif.

L'ASSE a besoin de sang neuf. Touchés de nombreuses blessures, les Stéphanois n'ont pas d'autre choix que de recruter lors du prochain mercato qui ouvrira le 1er janvier prochain. Une théorie que confirme Bernard Caïazzo.


« La moitié des attaquants sur le flanc »
A l'heure de la trêve hivernale, Bernard Caïazzo, président du Conseil de surveillance de l'ASSE a tiré un bilan de cette première partie de saison plutôt positive. « Tout aurait été très bien sans les quinze derniers jours difficiles, cette période noire avec trois défaites. On savait que ce serait dur mais pas qu'on allait se retrouver avec la moitié des attaquants sur le flanc. Avec trois matches par semaine, ce n'est pas simple de redresser la barre » a-t-il confié dans les colonnes du Progrès.

« Il faut des joueurs offensifs »
Satisfait et optimiste, Bernard Caïazzo entrevoit de belles perspectives pour l'ASSE : « Tout est ouvert cette saison. On est encore en course dans toutes les compétitions ce qui n'était pas arrivé depuis une dizaine d'années. Et on peut revenir en championnat ». Pour lui, après des vacances bien méritées les Verts pourront retrouver leur élan de début de saison : « Le plus important, ce n'est pas le résultat sec, c'est ce qu'on montre. On doit revenir à nos principes de jeu, mais on ne peut pas condamner l'équipe sur ces dernières semaines. Pour un jeu offensif, il faut des joueurs offensifs ».

« On a pas le choix »
En effet, l'ASSE n'a pas été épargné par les blessures en cette fin d'année. Les Stéphanois ont ainsi pris conscience du manque d'effectif. Conséquence, les Verts vont devoir recruter lors du prochain mercato comme l'explique Bernard Caïazzo : « On perd quatre éléments, Alonso, Nicolita, Ghoulam et Gradel. On n'a pas le choix, bien évidemment. Je fais confiance à Roland, Christophe et Dominique pour trouver des joueurs intéressants, même si des jeunes peuvent aider. Ils y travaillent, obligés aussi par l'affaire Ghoulam qui part en sélection, ce qui n'était pas prévu. »

Bernard Caäzzo précise tout de même que le budget de l'ASSE sera assez serré pour les prochains transferts : « On ne peut pas mettre trois millions sur un joueur » prévient-il.