Dans l'actualité récente

Atlético: beaucoup d'émotions pour Griezmann, entre sifflets et ovations

Voir le site Téléfoot

RTS1KIZV
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-05-22T16:35:20.175Z, mis à jour 2018-05-22T16:56:53.485Z

Antoine Griezmann a vécu un drôle de match dimanche face à Eibar avec l'Atlético de Madrid. Le Français, qui serait courtisé par le Barça, a essuyé quelques sifflets. Mais le public, sermonné par ses joueurs, a fini par l'applaudir chaleureusement. L'attaquant n'a pu cacher son émotion.

Ce dernier match de la saison 2017-2018 pour l'Atlético de Madrid, dimanche à domicile contre Eibar en Liga (2-2), était très particulier. D'abord, c'était celui des adieux de l'enfant du club Fernando Torres, auteur d'un doublé et très applaudi le Wanda Metropolitano. Ensuite, c'était aussi une rencontre particulière pour Antoine Griezmann.

En partie sifflé, à cause des rumeurs de transfert au Barça


Si le Français ne dit rien sur son avenir, les médias espagnols et même les joueurs du Barça multiplient les signaux tendant vers un possible transfert chez les Catalans. Luis Suarez et Lionel Messi sont très enthousiastes à l'idée que le buteur les rejoigne. "Grizou" ne laisse rien transparaître, mais les fans de l'Atlético n'apprécient pas ces bruits.

Et malheureusement, c'est Griezmann qui en a fait les frais contre Eibar. Remplaçant au coup d'envoi, le Français est entré à la place de Koke à la 59e sous les applaudissements, mais aussi sous les sifflets d'une partie des supporters. Une conséquence de ces rumeurs de transfert qui accompagnent ces dernières semaines le double buteur de la finale de la Ligue Europa.

Gabi et Godin somment le public d'applaudir leur serial-buteur


L'attitude d'une partie des fans des Colchoneros a agacé les joueurs et le staff. Les images du diffuseur Movistar montrent Gabi faisant le chiffre 7 avec ses mains vers les tribunes (en référence au numéro d'Antoine Griezmann). Sur le banc de touche, l'entraîneur Diego Simeone et le défenseur Diego Godin ont aussi affiché leur mécontentement.

L'Uruguayen a fini par se diriger vers les tribunes pour parler aux supporters. De toute évidence, il les a exhortés à applaudir Griezmann plutôt que de le siffler. Le message a été entendu car dans la foulée, le Wanda Metropolitano a chanté le nom de l'international tricolore.

Torres tire quelques larmes à Griezmann


Fernando Torres aussi a pris partie pour son coéquipier. Le héros du jour est venu le réconforter en voyant que les sifflets le perturbaient. "On ne te reprochera rien, on a besoin de toi", lui a glissé l'attaquant espagnol. Ses marques d'affection ont touché Antoine Griezmann. Ce dernier avait les yeux humides après les mots de Torres.

Le mercato d'été n'ouvre que le 9 juin. D'ici là, les rumeurs vont continuer à faire couler beaucoup d'encre, et Antoine Griezmann sera sans doute encore au coeur des tractations. Mais pour l'heure, le Français est bien un joueur de l'Atlético, son club depuis 2014 et avec lequel il est sous contrat jusqu'en 2022.