Ligue des champions : la très belle soirée de Griezmann et Gameiro

Voir le site Téléfoot

Antoine Griezmann - Atletico Madrid
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-02-22T10:42:31.884Z, mis à jour 2017-02-22T10:46:58.966Z

Vainqueur à Leverkusen (2-4), l’Atletico Madrid peut remercier Antoine Griezmann, auteur du deuxième but. Associé à Gameiro en attaque, le numéro 7 a d’ailleurs battu un record mardi soir.

Il n’y avait pas qu’à Manchester City qu’il y avait du spectacle mardi soir. Le match entre le Bayer Leverkusen et l’Atletico Madrid a été très rythmé, et comme souvent dans ces cas-là, Antoine Griezmann s’est illustré en y allant de son but, et cette réalisation est loin d’être anecdotique.

Le triplé de Kévin Gameiro avec l'Atletico Madrid lors de la précédente journée de Liga :


Il bat un record vieux de 43 ans !

La première demi-heure des Colchoneros a suffi pour éteindre la belle ambiance du BayArena. Grâce à un but magnifique de Saul, les hommes de Simeone ouvraient le score et une contre-attaque parfaitement menée par Kévin Gameiro permettait à Antoine Griezmann de doubler l’avantage des Rojiblancos. 

Son 4ème but en Ligue des Champions cette saison lui permet de rentrer un peu plus dans l’histoire de son club : il devient le meilleur buteur de l’histoire de l’Atletico en coupe d'Europe avec 13 buts en 29 matches. Il devance Luis Aragones, resté lui à 12 réalisations, la dernière datant de 1974, il y a 43 ans.


Griezmann pas content d’être séparé de Gameiro !

La belle soirée des finalistes de l’an passé s’est poursuivie avec une seconde période qui a vu les deux formations inscrire chacune deux buts. A la réduction du score de Bellarabi à l’entame de la deuxième mi-temps, Gameiro a répliqué sur un pénalty qu’il avait lui-même provoqué. Et si Savic a malencontreusement marqué contre son camp, Fernando Torres, tout juste rentré en jeu, a scellé l’issue de la rencontre avec un quatrième but madrilène. 

La complicité des deux français a donc encore une fois été utile à Diego Simeone, mais l’entraîneur argentin a fait naître une certaine frustration chez Griezmann au moment de remplacer Gameiro à l'heure de jeu. Les caméras de télévision espagnoles ont en effet pu capter la réaction du meilleur buteur du dernier Euro, déclarant « Non, non, non c’est le meilleur ! » en direction de Simeone à l’annonce du changement de son partenaire d’attaque.