Dans l'actualité récente

Atlético Madrid : Diego Costa explique son choix de rejoindre la Roja

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-10-30T16:59:00.000Z, mis à jour 2013-10-31T11:16:50.000Z

Mardi, Diego Costa a officiellement déclaré qu'il renonçait à la Seleçao pour évoluer avec la sélection espagnole. Un choix qui provoque une certaine incompréhension, l'attaquant de l'Atlético s'est donc expliqué.

Depuis plusieurs semaines, le Brésil et l'Espagne se disputent l'attaquant de l'Atlético Madrid, Diego Costa. Le Colchonero, né au Brésil, détient également la nationalité espagnole. Le joueur de 25 ans a déjà joué avec la Seleçao mais c'était lors de matches amicaux, il avait donc encore le choix. Et après plusieurs semaines de supputations, le Madrilène a mis fin au suspense, ce sera la Roja.

Une décision compliquée
D'aucuns ne comprennent pas cette décision mais Diego Costa a longuement réfléchi pour faire ce choix difficile. « C'a été une décision très réfléchie, pas un renoncement parce que j'ai de la famille au Brésil. C'est le pays où je suis né et c'est là où je vais vivre quand j'arrêterai de jouer au football. J'espère que les gens vont comprendre et respecteront cette décision très difficile », a-t-il expliqué sur la chaîne officielle de l'Atlético.

L'Espagne lui a tout donné
Alors qu'est ce qui a fait la différence ? Le football, tout simplement. Et c'est en Espagne que Diego Costa a connu ses plus belles heures « J'ai regardé, j'ai vu, j'ai soupesé. La bonne chose à faire est de jouer en Espagne parce que j'ai tout fait ici, tout ce que j'ai, c'est ce pays qui me l'a donné (...) J'ai une tendresse très particulière, ici je me sens apprécié pour tout ce que je fais au quotidien et je ressens l'affection des gens ».

Donner son maximum
Diego Costa n'est pas homme à s'économiser sur un terrain de football. Il l'assure, quel que soit son rôle au sein de la Roja, il se donnera à 100%. « A partir du moment où Vicente (Del Bosque, le sélectionneur espagnol, ndlr) me convoque, que je suis dans la liste, que je peux jouer 5, 10, 15 minutes, peu importe, je vais tout donner parce que je suis comme ça dans la vie. Dans toutes les équipes où j'ai joué, j'ai tout donné ».

Maintenant, il faut s'imposer dans l'effectif pléthorique de la Roja et ça, c'est une autre histoire.

>Top 10 : Ces Brésiliens qui ont choisi une autre sélection