Atletico Madrid - Griezmann : "Je suis là pour progresser"

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-09-28T08:59:00.000Z, mis à jour 2014-09-28T13:02:28.000Z

Remplaçant hier lors de la réception du Séville FC pour le choc de la 6e journée de la Liga (4-0 pour l'Atlético), Antoine Griezmann est encore en phase d'adaptation à Madrid. Toujours en quête de franchir de nouveaux paliers, l'international français (23 ans) n'a pas de temps à perdre.

Quatre fois titulaire, quatre fois remplaçant : Antoine Griezmann est encore en phase d'adaptation au sein de noveau club de l'Atlético Madrid


"On pouvait le faire"

On l'avait quitté en pleurs. C'était il y a quatre mois et la France venait de se faire éjecter du Mondial brésilien par le futur champion allemand. Ses larmes avaient touché le public français, peu habitué à voir ses préférés se laisser aller à ce genre d'émotions. Ce qui a contribué certainement à en faire le nouveau chouchou des supporters tricolores. Sa gueule d'ange et sa simplicité ont fait le reste. Avec le recul, il assure que la déception est passée : "Oui, il y avait beaucoup de tristesse car il y avait aussi beaucoup de tension. On a pensé qu'on pouvait le faire, battre l'Allemagne etc. (...) Il m'a fallu une semaine pour m'en remettre et pour partir en vacances." Depuis, sa vie de footballeur a repris son cours...


"J'avais besoin de progresser"

L'ancien joueur de San Sebastian est revenu sur son choix de rejoindre l'Atletico Madrid cet été, lui qui a fait ses gammes à la Real Sociedad. "C'est un choix sportif. J'avais besoin d'un entraîneur comme Simeone et un club comme l'Atlético pour progresser, explique l'international français, qui malgré des bonnes prestations, n'a toujours pas marqué le moindre but avec sa nouvelle formation : Il ne me manque plus que ce petit but à domicile qui me donnera de la confiance." "C'est un joueur importantissime pour nous, nous avons besoin de lui au top de sa forme." Voilà ce que disait "El Cholo" Simeone en conférence de presse vendredi à la veille du choc Atletico-Séville en championnat d'Espagne (4-0 pour l'Atlético). L'attaquant international de 23 ans (10 sélections), arrivé pour 30 millions d'euros cet été, a inscrit la semaine dernière son premier but sous ses nouvelles couleurs face à Olympiakos en Ligue des champions (défaite 3-2), mais il est encore en quête de son premier but au stade Vicente-Calderon.


Encore en phase d'adaptation

"Quand les joueurs ont de la continuité dans le jeu, ils deviennent plus importants. C'est un joueur qui a le sens du but, de la profondeur, qui est bon dans les un contre un, qui peut jouer à différents postes", a poursuivi le technicien argentin, même s'il a reconnu que Griezmann était encore en phase d'adaptation au jeu "colchonero"."Nous avons besoin de lui qu'il nous offre son meilleur visage et il est dans une période normale parce qu'il est jeune. Ce n'est pas la même chose de jouer pour l'Atletico et la Real Sociedad, l'exigence est différente. Il est dans une période où il doit démontrer toutes les bonnes choses qu'il peut apporter", a-t-il conclu.


Pour Griezmann, de nouvelles occasions de briller s'offrent à lui cette semaine. Avec l'Atletico, il va recevoir la Juventus Turin mercredi en Ligue des champions avant un déplacement à haut risque à Valence dans une semaine.