Atlético: monstrueux, Oblak pulvérise les statistiques de Courtois

Voir le site Téléfoot

Courtois et Oblak
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-04-18T16:07:17.583Z, mis à jour 2018-04-18T16:18:28.615Z

Recruté en 2014 pour succéder à Thibaut Courtois, Jan Oblak a plus que relevé le défi dans la cage de l'Atlético de Madrid. Le Slovène est beaucoup plus imperméable que l'était le Belge en son temps. Les chiffres sont édifiants.

En 2014, après trois années de prêt réussies à l'Atlético de Madrid, couronnées notamment par une Liga, une Coupe du Roi, une Ligue Europa, une Supercoupe d'Europe e une finale de la Ligue des champions, Thibaut Courtois quittait les Colchoneros pour enfin s'emparer du poste de gardien n°1 à Chelsea. Une grosse perte pour le club espagnol, mais presque quatre ans plus tard, un constat s'impose : les dirigeants ont eu un sacré flair en misant tout sur Jan Oblak.

33 buts encaissés en moins, et davantage de "clean sheets"

Courtois parti, l'Atlético n'a pas hésité à débourser 16 millions d'euros pour attirer le portier de Benfica (qui est toujours, à ce jour, le gardien le plus cher acheté par un club espagnol). Le retour sur investissement est incontestable. Certes, le palmarès des Madrilènes n'a pas beaucoup grossi, avec juste une Supercoupe d'Espagne et une autre finale de la Ligue des champions. Mais les performances de Jan Oblak sont superbes.

Dimanche 15 avril, le Slovène a disputé face à Levante son 154e match sous les couleurs de l'Atlético de Madrid, le même nombre que Thibaut Courtois. Et les chiffres, relayés par le quotidien As, parlent d'eux-mêmes : Oblak n'a encaissé que 92 buts (0,59 but/match en moyenne), alors que Courtois en avait encaissé 125 (0,81 but/match en moyenne). L'actuel gardien domine aussi au niveau des "clean sheets" : il a gardé sa cage inviolée à 89 reprises contre 76 pour le Belge.

Enfin, depuis le début de la saison, Jan Oblak est resté invaincu à 19 reprises; aucun gardien ne fait mieux dans les cinq plus grands championnats d'Europe.


En avance dans son duel avec ter Stegen

Jan Oblak est en très grande forme ces dernières semaines. Contre Levante, ses filets n'ont pas tremblé et l'Atlético s'est imposé facilement (3-0) à domicile. Au Wanda Metropolitano, d'ailleurs, les temps sont durs pour les visiteurs. Que ce soit en Liga ou en Ligue Europa, les 10 derniers adversaires venus dans l'antre des Matelassiers sont repartis avec une défaite et aucun but marqué. Il faut remonter à la saison 2012-2013, avec Thibaut Courtois, pour retrouver trace d'une telle série d'invincibilité.

Avec seulement 15 buts encaissés en 32 rencontres de Liga jouées, l'Atlético a la meilleure défense d'Espagne. Tout naturellement, le trophée Zamora, qui récompense le gardien de la défense la plus solide du championnat, semble destiné à revenir à Jan Oblak pour la 3e année consécutive. Le Slovène a en tout cas un petit matelas de sécurité. Seul Marc-André ter Stegen, le gardien du FC Barcelone, est en mesure de lui contester ce titre. L'Allemand pilote une défense qui n'a pris que 19 buts en 33 journées.