Pour Aubameyang, une dream team, c'est sans Messi ni Ronaldo !

Voir le site Téléfoot

Pierre-Emercik Aubameyang - Borussia Dortmund
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-03-16T14:42:45.284Z, mis à jour 2017-03-16T14:47:21.783Z

Interrogé sur les joueurs qui composerait son équipe idéale, l'attaquant de Dortmund s'est fait plaisir et s'est particulièrement bien entouré dans une équipe à forte consonance francophone.

Pour le jeu vidéo PES 2017, Pierre-Emerick Aubameyang a imaginé son onze de rêve. Le gabonais a livré une équipe pleine de surprise sans les deux derniers Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, ni aucun joueur du FC Barcelone. Une équipe très offensive qui mélange choix affectifs et tactiques.


Dream Team Aubameyang


Un solide bloc défensif

Organisée autour d'un 3-5-2, le schéma préférentiel de son coach Thomas Tuchel, cette dream team aurait comme gardien le munichois Manuel Neuer et une ligne défensif très solide avec le trio Kurt Zouma-Sokrátis Papastathópoulos-Raphaël Varane. Si les deux premiers sont d'anciens coéquipiers de la panthère, le troisième pourrait un jour le devenir puisque le rêve d'Ambameyang est de rejoindre le Real Madrid.


Un milieu très talentueux

Marco Verratti pour prendre le poste de milieu défensif. Devant lui, deux joueurs de Manchester United, Paul Pogba, l'un des amis d'Aubameyang qu'il considère comme le meilleur milieu de terrain de la planète associé à son ancien partenaire, l'arménien Henrikh Mkhitaryan, avec qui il a évolué trois saisons. Pour compléter ce milieu hyper offensif, deux anciens partenaires, Dimitri Payet qu'il a connu à Saint-Etienne et Eden Hazard avec qui il a évolué à Lille.


Une attaque Batman et Robin

Devant, c’est un duo qui fait trembler toute la Bundesliga qui fait la loi. Un duo made in Dortmund qui l'associe, puisqu’il se considère comme le meilleur attaquant du monde, à son coéquipier Marco Reus. Aubameyang justifie cette doublette en affirmant que son association avec l’Allemand est semblable à celle de Batman et Robin. En n'intégrant aucun joueur de la BBC ou de la MSN, on peut dire qu'il a su se mettre en valeur...