Dans l'actualité récente

Ballon d'Or 2015 : Ronaldo a voté pour Benzema, Ibrahimovic pour Messi

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-01-12T16:10:51.253Z, mis à jour 2016-01-12T16:11:49.948Z

Depuis l'ouverture du scrutin aux joueurs et sélectionneurs, les votes pour attribuer la plus prestigieuse récompense individuelle réserve son lot de surprises. Décryptage.

Rentrant un peu plus dans l'histoire en décrochant le cinquième Ballon d'Or de sa carrière hier à Zurich, Lionel Messi a logiquement été récompensé pour son année 2015 exceptionnelle. Mais comme souvent, les votes ont réservé quelques surprises et la rédaction de Téléfoot.fr vous en livre quelques unes.

Ballon d'Or : Messi, le meilleur joueur de tous les temps ? (Téléfoot - janvier 2016)

Au Barça, on vote pour les copains !

« Les copains d'abord » est un classique du Ballon d'Or depuis l'ouverture du scrutin aux joueurs et sélectionneurs. L'édition 2015 n'a pas dérogé à la règle puisque la Pulga a par exemple voté pour ses compères du Barça, à savoir Luis Suarez, Neymar et Andrés Iniesta. Le Brésilien du club blaugrana a lui aussi privilégié les siens avec un trio composé de ses deux partenaires de la MSN suivi du Croate Ivan Rakitic.


Ronaldo a choisi Benzema

Toujours en mode « copinage », Cristiano Ronaldo a fait la part belle à ses coéquipiers du Real Madrid en choisissant dans l'ordre Karim Benzema, James Rodriguez et Gareth Bale. Même chose pour Robert Lewandowski avec ses partenaires du Bayern Munich puisqu'il a choisi Manuel Neuer, Arturo Vidal et Thomas Müller. A noter également les choix de Zlatan Ibrahimovic (Messi, Suarez, Neymar) et Arjen Robben (Messi, Neymar, Suarez).


Pogba plébiscité par le Vanuatu !

Côté français, Hugo Lloris a eu le nez creux puisqu'il a voté pour la triplette Messi-Ronaldo-Neymar dans l'ordre. Didier Deschamps a quant à lui préféré CR7 à la Pulga en n'oubliant pas Müller. Paul Pogba a lui aussi été plébiscité dans le top 3 et même placé numéro 1 par Masauvakalo Fenedy, capitaine du Vanuatu. Son frère Florentin, qui porte le brassard avec la Guinée, n'a pas fait jouer les liens familiaux, préférant voter pour Messi, Ronaldo et Neuer.


A noter qu'Iker Casillas, Gianluigi Buffon et Antonio Conte n'ont pas voté. Le premier, évoluant désormais à Porto, aurait reçu les papiers de la part de la fédération espagnole trop tardivement tandis que les seconds auraient volontairement boycotté le vote selon la presse italienne, sans doute vexés par l'absent du gardien de la Juventus Turin dans la liste des 29 derniers candidats (et dont le classement est à retrouver ci-dessous).