Ballon d'Or "France Football" - Casemiro, Diego Costa, Mkhitaryan, Dani Alves, Alexis Sanchez : le Top 10 des grands absents de la liste des 30

Voir le site Téléfoot

RTS1CKJT
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-10-10T16:07:34.057Z, mis à jour 2017-10-10T22:01:55.824Z

Voici le Top des 10 joueurs qui ne figurent pas dans la liste des 30 finalistes au Ballon d'Or "France Football" 2017.

Casemiro (Real Madrid)

Vainqueur de sa deuxième Ligue des champions en deux ans avec le Real Madrid, le Brésilien est le plus grand absent de cette liste.

Indispensable au Real, le N.14 s'est mué en un véritable successeur de Claude Makélélé en tant qu'homme de l'ombre dans l'entrejeu madrilène.

Son but marqué en finale de Ligue des champions aurait pu lui offrir une autre exposition.



Diego Costa (Chelsea - Atlético de Madrid)

Indispensable au Chelsea d'Antonio Conte, avec qui il a remporté la Premier League en mai dernier, le Brésilien est également un des absents surprises de la liste des 30.

Auteur de 22 buts la saison dernière, dont 20 en championnat, l'international espagnol a probablement payé son été passé loin du ballon rond suite à sa mise à l'écart décidée par Conte. 

Si Chelsea a retrouvé des couleurs après une entame de saison difficile, nul doute que le travail de sape de l'attaquant fait défaut aux Blues.

Henrikh Mkhitaryan (Manchester United)

Devenu un indispensable au Manchester United de José Mourinho, le milieu polyvalent a également sorti une saison 2016/2017 très aboutie.

Devenu l'un des joueurs les plus réguliers en Premier League, l'Arménien a également contribué numériquement au sacre d'United en Ligue Europa.


Gonzalo Higuain (Juventus Turin)

Auteur d'une saison aboutie avec la Juve (titre en Serie A, finale de Ligue des champions), l'Argentin n'a pas vu sa régularité être récompensée.

En 2016/2017, l'ancien du Real a marqué 24 buts en Serie et 5 en Ligue des champions.


Daniel Alves (Juventus Turin / PSG)

Auteur d'une saison pleine avec la Juventus, dont une seconde partie plutôt impressionnante, le Brésilien n'a lui aussi pas franchi le cut. 

Son transfert au PSG n'a d'ailleurs pas changé la donne : à 34 ans, le défenseur évolue à un niveau très élevé. Tout cela ressemble à une seconde jeunesse.



Dele Alli (Tottenham)

Un des hommes de base du Tottenham de Mauricio Pochettino. L'international anglais a sorti une saison pleine su tous les plans. Que ce soit son travail au service d'un collectif huilé  au niveau de ses statistiques personnelles, le milieu offensif a même montré un niveau exceptionnel. 

Avec 18 buts marqués en PL et 9 passes décisives délivrées, il a été le milieu de terrain le plus productif en Angleterre la saison dernière.


Alexis Sanchez (Chili)

Si Arsenal n'a pas sorti une grande saison l'année dernière, le Chilien a lui sorti son épingle du jeu. 

Véritable leader technique, il n'a cependant pas réussi à emmener tout le monde derrière lui. Il a bouclé l'exercice 2016/2017 avec 24 buts en PL.


Sergio Aguero (Manchester City)

Auteur de 20 buts en Premier League, la saison dernière, l'Argentin a été l'un des joueurs les réguliers à Manchester City.

Un temps menacé par l'arrivée de Pep Guardiola, l'international argentin a finalement démontré une capacité d'adaptation assez exceptionnelle. Le style Guardiola lui sied bien.


Romelu Lukaku (Everton)

Si 2016 n'avait pas été son cru, Romelu Lukaku s'est rattrapé depuis. Indispensable à Everton, l'international belge a bouclé la saison en tant que deuxième meilleur buteur de Premier League derrière Harry Kane (29 buts) avec ses 25 réalisations. 

Transféré à Manchester United cet été, l'attaquant ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Bon et déjà indispensable, il est actuellement le meilleur buteur des Red Devils avec ses 7 buts.



Mohamed Salah (Liverpool)

L'Egyptien a brillé par sa polyvalence et son profil de détonateur avec l'AS Roma. Il est resté dans les mêmes bases avec Liverpool qu'il a rejoint cet été. 

Malgré un côté brouillon, il reste une valeur sûre sur toute une année. Il s'est lancé un défi en quittant les pelouses de Serie A, adaptées à ses qualités, pour celles de Premier League qui s'étaient refusées à lui lors de son passage à Chelsea.


Plus d'actualité