Ballon d'Or® 2013 : Ronaldo devance Messi et Ribéry

Voir le site Téléfoot

error
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2014-01-13T18:50:00.000Z, mis à jour 2014-01-13T20:08:15.000Z

Le Portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo a reçu le Ballon d'Or® 2013, au nez et à la barbe du Français Franck Ribéry, qui avait pourtant tout gagné avec le Bayern Munich. CR7 reçoit la récompense pour la deuxième fois de sa carrière.

Cristiano Ronaldo (28 ans) est sans doute à l'heure actuelle le footballeur le plus heureux de la Terre. Le Portugais courait après ce Ballon d'Or® depuis 2008. Depuis, son éternel rival Lionel Messi lui avait toujours été préféré, jusqu'à cette année 2013. Mais le grand perdant n'est pas le tenant du titre Argentin, car le Français Franck Ribéry nourrissait de grands espoirs.

Ronaldo ne l'a pas volé
La déception que peuvent connaître les Français qui soutenaient Franck Ribéry ne doit surtout pas ternir l'éclat du Ballon d'Or® reçu par Cristiano Ronaldo. Car le joueur portugais mérite lui aussi amplement cette récompense, au vu de son année incroyable en termes de statistiques, aussi bien en club qu'en sélection. Rappelons simplement que CR7 en 2013, c'est ça :

REAL MADRID Matches Buts Passes décisives
Liga 33 38 14
Coupe du Roi 6 6 1
Ligue des champions 11 15 1
TOTAL 50 59 16

PORTUGAL Matches Buts Passes décisives
Qualifications CDM 6 7 1
Amicaux 3 3 0
TOTAL 9 10 1


Lauréat cinq ans plus tard
En 2008, Cristiano Ronaldo avait déjà remporté le Ballon d'Or®. Il évoluait alors sous les couleurs de Manchester United. Et depuis, ses performances individuelles n'ont cessé de s'améliorer. Même si son palmarès n'a en revanche pas suivi, en parvenant pas à glaner autant de titres prestigieux avec le Real Madrid qu'avec les Red Devils. C'est sans doute en partie ce qui l'a empêché d'accéder au Ballon d'Or® à nouveau, battu à chaque fois par Lionel Messi, fer de lance d'un Barça triomphant régulièrement en Espagne et en Europe. Mais en 2013, le Portugais a su maintenir un niveau de performance tel que le trophée a fini par lui revenir, logiquement.

Le Mondial comme revanche ?
Bien plus que Lionel Messi, le grand perdant de cette cérémonie se nomme Franck Ribéry. Lui qui a tout gagné en 2013 avec le Bayern Munich, échoue sur le fil dans la course au Ballon d'Or®. Vaincu par les performances individuelles de Cristiano Ronaldo, le Français aura à cœur de prouver lors de la Coupe du monde à venir que ce qui compte en football, ce sont les titres collectifs. Ce Mondial brésilien sera l'occasion pour Messi avec l'Argentine et Ribéry avec les Bleus de prendre une revanche sur Cristiano Ronaldo. A moins que celui-ci ne mette tout le monde d'accord sous les couleurs lusitaniennes.

Une chose est sûre, la guerre entre ces trois stars continuera en 2014, avec les terrains de la Ligue des champions et de la Coupe du monde comme champs de bataille.