Balotelli : l’Italie n'est pas prête « pour avoir un joueur noir aussi fort »

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-01-01T10:05:28.649Z, mis à jour 2016-01-01T11:02:14.790Z

Mino Raiola a pris la défense de Mario Balotelli. Si l’attaquant italien est en difficulté à l’AC Milan, c’est à cause d’un pays jugé trop raciste.

Mino Raiola est récemment monté au créneau pour défendre Mario Balotelli, son joueur qui est en train de manquer son retour à l’AC Milan. Aux yeux de l’agent, qui s’occupe également de Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant joue dans un « pays pas prêt pour avoir un joueur noir aussi fort ».

MyTELEFOOT - Le Buzz : Vardy, Balotelli, Caen et Messi !

Des statistiques en berne

Douze buts en treize matchs en 2013, quatorze en trente matches lors de la saison 2013/2014 : Mario Balotelli s’est déjà épanoui à l’AC Milan. Mais, depuis son retour après une pige ratée à Liverpool, Super Mario n’est plus le même. Et pour cause, il n’a fait trembler les filets qu’une fois en quatre apparitions. L’attaquant est clairement en panne de confiance. Mais, blessé, il peut compter sur le soutien de son agent. Selon Mino Raiola, Balotelli est victime d’un racisme trop virulent. Et son football en pâti.

« Les gens jugent trop Mario »

Dans les colonnes de Tuttosport, Mino Raiola a fait un plaidoyer en faveur de son protégé, « Les gens jugent trop Mario. Et je pense que c'est parce qu'il vit dans un pays qui n'est pas prêt pour avoir un joueur noir aussi fort. L'Italie est à des années-lumière des autres pays sur ce sujet. Il y a du racisme et même inconsciemment, les joueurs noirs doivent prouver deux fois plus que les autres dans le monde du football. » Le problème n’est donc pas Mario, mais son environnement trop hostile.

« Trop stressé »

« Si j'étais Antonio Conte, j'appellerais Balotelli pour l'Euro 2016 car c'est le meilleur attaquant italien » continue Mino Raiola. Il argumente, « en 1982, Enzo Bearzot avait sélectionné Paolo Rossi malgré le fait qu'il revenait d'une suspension et on a gagné la Coupe du Monde. Je sais que Mario regagnera la confiance de Conte grâce à ses actions et ses buts pour Milan. Ce mec est trop stressé et est toujours jugé. Il a un grand cœur. » Sauf qu’un grand cœur ne marque pas de buts...