Le Barça craint une grosse offensive de Manchester City sur Messi

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi - FC Barcelone
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-11-15T14:45:18.056Z, mis à jour 2016-11-15T16:04:03.600Z

Entre le refus de Lionel Messi de prolonger et l’ambition démesurée de Manchester City version Pep Guardiola, le FC Barcelone redoute de perdre son buteur. Les Citizens peuvent-ils convaincre l’Argentin de les rejoindre ?

C’était inimaginable hier. Aujourd’hui, c’est une hypothèse que la Catalogne redoute. Et si Lionel Messi quittait le FC Barcelone avant la fin de sa carrière ? Le quotidien madrilène Marca a révélé lundi que l’attaquant a refusé une offre de prolongation de contrat cet été. Leo Messi voudrait aller au terme de son bail actuel, à savoir en juin 2018, pour pouvoir décider à ce moment-là de son avenir.

Guardiola l’aurait déjà approché il y a quelques semaines


La presse ibérique imagine que le quintuple Ballon d’or pourrait vouloir boucler sa carrière chez lui, au Newell’s OId Boys, le club de sa jeunesse à Rosario. Les dirigeants blaugrana, eux, comptent bien convaincre leur pépite de rester plus longtemps. Mais l’affection de Messi pour Newell’s Old Boys n’est pas le seul critère à prendre compte. Le Barça se méfie encore plus de Manchester City.

Depuis cet été, l’équipe anglaise est coachée par Pep Guardiola, l’ancien maître de Barcelone. L’entraîneur nourrit de très hautes ambitions pour les Citizens. Cet été, des rumeurs ont fait état d’approches de sa part envers Lionel Messi et Neymar, deux membres la fameuse triplette « MSN » du FCB avec Luis Suarez. Guardiola a démenti, certes. Mais ces rumeurs ne sont pas anodines.

Messi séduit par un City à la sauce catalane ?


Avant le match aller de Ligue des champions Barça-City le 19 octobre dernier (4-0), Pep Guardiola a émis le souhait que Lionel Messi « termine sa carrière ici (à Manchester, ndlr) ». L’environnement qui s’installe chez les Skyblues est effectivement adéquat pour l’Argentin, avec Txiki Begiristian en directeur technique et Ferran Soriano en directeur général. Selon Marca, c’est ce cocon estampillé Barça à City qui fait craindre au champion d’Espagne d’être pillé de ses meilleurs éléments.

La clause libératoire de Lionel Messi est gigantesque. On parle de 250 millions d’euros. C’est beaucoup, mais cela ne rassure pas le FC Barcelone. Et si Manchester City cassait sa tirelire et persuadait l’Argentin qu’il a tout à gagner avec eux dans un club taillé pour lui ? Tout cela reste, pour l’heure, du domaine du cauchemar pour les fans du Barça. Tant que Lionel Messi n’a pas décidé de son avenir, les rumeurs iront bon train. Et il n’est pas sûr que travailler à nouveau avec Guardiola soit une priorité pour lui. Aujourd’hui, ces deux-là affichent une entente cordiale, mais leur collaboration à Barcelone s’est achevée en 2012 dans un climat glacial.