Ni au Barça, ni au Real : Neymar reste au Brésil, pour l'instant

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-20T11:11:00.000Z, mis à jour 2011-09-20T11:14:39.000Z

Annoncé chaque jour ou presque au FC Barcelone ou au Real Madrid, la pépite brésilienne Neymar ne devrait pas quitter son pays pour le moment. Il restera à Santos au moins jusqu'à l'été 2012.

Le feuilleton Neymar n'est donc pas fini, et rien n'indique qu'il devrait trouver son épilogue prochainement. Il passionne au Brésil autant qu'en Espagne.

Nous avions suivi, dans ces colonnes, les derniers développements du « cas Neymar ». On a ‘abord évoqué un avantage au FC Barcelone, qui aurait posé une option sur le joueur, de façon à le faire venir en 2013 si son développement à Santos était satisfaisant. Et puis, se basant sur les déclaration de son influent agent, Walter Ribeiro, on envoyait Neymar à Madrid. Après une prétendue visité médicale à Sao Paulo, il se préparait à rejoindre le Real à l'été 2012.

Mais le joueur lui-même a pris la parole en conférence de presse : « Je ne vais pas partir et je n'ai aucun accord avec quiconque. Ce qui s'est décidé entremon père et Santos est que je ne partirai pas lors de la prochaine fenêtre (ndlr : de transferts, en janvier) et que je vais rester pour le centenaire de Santos ». Ce centenaire, le club pauliste le fêtera le 14 avril 2012, et Neymar portera ainsi haut les couleurs de l'ancien club de Pelé.


L'autre objectif du petit génie brésilien ? Les JO de Londres, qui se disputeront en juillet 2012. Un objectif noble, parce que le Brésil 5 fois champion du monde n'a jamais remporté la médaille d'or. Il décidera de son avenir après cette échéance, et s'y prépare sereinement : « On a encore le temps, et il y a beaucoup de matches à jouer et beaucoup de choses à prendre en compte. Mais se ça dépend de moi, je continuerai à Santos ». Alors, Neymar veut-il vraiment rester en Europe ?

La starlette qui ne connait pas l'Europe mais que l'Europe s'arrache déjà a tout de même évoqué l'intérêt des 2 géants du football espagnol. Il en est « honoré », les 2 clubs « se dispensant de commentaires ».