Le Barça est relancé

Voir le site Téléfoot

Le Barça est relancé
Par Reuters|Ecrit pour TF1|2009-11-24T21:40:00.000Z, mis à jour 2009-11-24T21:40:00.000Z

Menacé d'élimination avant cette 5e journée, le FC Barcelone s'est emparé de la tête du groupe F grâce à sa victoire sur l'Inter Milan (2-0). Un succès qui place le club catalan, tenant du titre, sur la voie des 8es de finale de la Ligue des Champions.

BARCELONE - INTER MILAN: 2-0
Buts: Piqué (10e), Pedro (26e)



Les amoureux du -beau- football peuvent dormir tranquille ce soir. Le FC Barcelone n'est pas encore éliminé de la Ligue des Champions. Au contraire. Avec ce magnifique succès obtenu face à l'Inter Milan (2-0), les hommes de Pep Guardiola sont plus que jamais en position favorable pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition. Un juste retour des choses après cette démonstration face au leader de la Serie A, complètement dépassé pendant toute la rencontre.


L'inquiétude régnait pourtant dans les travées du Nou Camp à la lecture de la composition d'équipe. Pas de Messi, pas d'Ibrahimovic dans le onze de départ, tous deux blessés et ménagés avant le clasico de dimanche prochain. Sans faire injure à ces deux joueurs, leur absence ne s'est pas fait ressentir face au champion d'Italie, justifiant une nouvelle fois la devise des Blaugrana, "Mes que un club" (Plus qu'un club). L'alliage entre jeunes du club avec Pedro, Busquets et joueurs chevronnés tels qu'Iniesta et Xavi, n'a fait qu'une bouchée d'une faible équipe intériste.


Une vraie démonstration

En vingt six minutes, l'affaire était -déjà- pliée. Suite à une déviation de la tête judicieuse de Thierry Henry dans la surface de réparation, Piqué ouvrait le score en ajustant Julio César (1-0, 10e). Asphyxiés, incapables de mettre le pied sur le ballon et surtout trop bas dans le pressing, les Milanais vivaient un vrai cauchemar. Ce qui n'empêchait pas Barcelone d'alourdir la note. Sur un centre parfait de Daniel Alves, Pedro trompait le portier intériste d'une reprise du plat du pied imparable (2-0, 26e).


Au retour des vestiaires, même scénario. Domination sans partage des champions d'Europe et absence totale de réaction des Nerazzurri Au grand désespoir de Samuel Eto'o qui souhaitait absolument marquer pour son retour dans son jardin du Camp Nou. Mis sous pression avant cette affiche, le Barça a su renverser la situation. De nouveaux leaders du groupe avec huit unités, les Catalans n'ont plus qu'à entériner leur qualification du côté de Kiev dans deux semaines. Sauf cataclysme, Barcelone sera bien là en huitièmes. Pour le plus grand bonheur des amoureux du beau jeu.


LA DECLA : Samuel Eto'o (attaquant de l'Inter Milan, à la chaîne TVE1)

"Je suis confiant pour la qualification malgré la défaite et j'espère jouer de nouveau contre le FC Barcelone en finale au Bernabeu (à Madrid). Nous avons un match à domicile contre le Rubin (Kazan) et j'espère que ça suffira pour passer en 8e de finale. J'espère que le Barça se qualifiera et nous aussi".