Barça - Transfert : Rosell invite Thiago Silva à demander son départ (PSG)

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-07-16T08:25:00.000Z, mis à jour 2013-07-16T08:41:18.000Z

Thiago Silva a répété par la voix de son agent qu'il ne comptait pas quitter le Paris Saint-Germain. Pourtant, le club catalan ne désespère pas de recruter le défenseur brésilien et lui demanderait d'aller au clash avec sa direction.

Tito Vilanova et les dirigeants barcelonais ne veulent rien entendre, ils veulent Thiago Silva. Chaque jour, la presse espagnole, a fortiori catalane, relate un nouveau fait dans le dossier du défenseur brésilien. Sandro Rosell, le président du Barça, espère que le capitaine du Paris Saint-Germain demandera à sa direction un bon de sortie. Une dernière tentative d'attirer le Brésilien en Catalogne.

Rosell implore Thiago Silva
Le camp barcelonais sent bien qu'il sera difficile, pour ne pas dire impossible, de convaincre le Paris Saint-Germain avec une somme d'argent. Sandro Rosell compte donc sur Thiago Silva pour négocier son transfert. « Nous négocions avec des personnes pour qui l'argent ne rentre pas en compte. Si elles ne veulent pas négocier, nous ne pouvons parler avec personne. Il faut que le joueur les convainque afin de commencer à négocier », a-t-il déclaré à la chaîne catalane 8tv.

Tito Vilanova ne lâche pas
Selon Mundo Deportivo, Sandro Rosell ne serait pas le seul à être aussi tenace. Tito Vilanova, l'entraîneur blaugrana, serait tout aussi déterminé. Le média catalan indique que le technicien espagnol aurait confié lundi à ses adjoints qu'il espérait toujours recruter Thiago Silva. Une information surprenante tant les représentants du défenseur auriverde ont été clairs à ce sujet.

Aller au bout de son contrat
Lundi, l'agent du capitaine de la Seleçao, Paulo Tonietto, a expliqué que son client irait au bout de son contrat avec le Paris Saint-Germain. Le joueur s'est également exprimé à ce sujet. « J'ai vu les informations comme quoi je voulais rencontrer le président et le nouvel entraîneur (Laurent Blanc, ndlr) du PSG pour demander un départ. C'est faux, car je respecterai mon contrat, je me sens bien », a-t-il confié à Globo Esporte.

Malgré la fermeté du camp parisien, le Barça n'est toujours pas décidé à laisser tomber. Une ténacité qui s'annonce vaine.