Barcelone : Mata, ancien du Real Madrid, alternative à Alexis Sanchez ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-24T11:57:00.000Z, mis à jour 2011-06-24T13:08:58.000Z

La venue d'Alexis Sanchez au FC Barcelone s'avère plus difficile que prévue. Et s'il ne pouvait clore le dossier, le Barça pourrait se tourner vers Juan Angel Mata, formé au Real Madrid.

Le mercato d'été du Barça semblait axé sur 3 joueurs, cités dès la fin de la saison : Cesc Fabregas, Alexis Sanchez et Giuseppe Rossi. Mais le club, devenu plus frugal, doit faire face aux exigences extravagantes de leurs propriétaires, et donc envisager un « plan B ».

Tout semblait pourtant simple : le FC Barcelone veut Alexis Sanchez, et lui serait ravi de signer en Catalogne. Le problème vient de son club, l'Udinese, qui ne vendra qu'au plus offrant. Et comme le Barça ne veut pas faire de folies, c'est Manchester City qui a la préférence du club Italien, qualifié pour le tour préliminaire de Ligue des Champions. Les sky blues de Roberto Mancini pourraient investir les 50 millions d'euros demandés.

Si Alexis Sanchez ne prenait finalement pas la direction de l'Espagne, le FC Barcelone réfléchirait à la venue de Juan Mata, attaquant polyvalent du FC Valence. Le numéro 10 du FC Valence présente quelques avantages. D'abord, Valence pourrait le laisser partir pour un peu moins de 20 millions d'euros, ce qui arrangerait bien les finances blaugrana. Ensuite, le joueur côtoie déjà une bonne part des artistes catalans en sélection, avec qui il a remporté la Coupe du Monde 2010. Bien qu'âgé de 23 ans, il dispute actuellement l'euro des moins de 21 ans avec la Rojita.

Moins onéreux, Mata n'est pas pour autant une cible bien plus facile d'accès. Le Barça devra en effet composer avec la concurrence d'opulents clubs de Premier League, notamment Manchester City (encore eux) et Liverpool. Si le Barça venait à remporter les enchères, il ajouterait une nouvelle perle espagnole à son effectif de rêve. Une perle qui a longtemps brillée au sein des équipes de jeunes du Real Madrid. Quelque peu ironique pour ce Barça qui se gargarise du succès de sa cantera.

Finalement, si le FC Barcelone n'a pas encore beaucoup avancé sur son recrutement, une tendance lourde se dégage : le club va bien renforcer son attaque. Une perspective qui doit effrayer partout en Europe...