Barcelone : un autre Lionel, venu du Cameroun, sur les traces de Messi ?

Voir le site Téléfoot

Le FC Barcelone
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-22T16:20:00.000Z, mis à jour 2011-06-22T16:35:49.000Z

Alors que Messi bat des records avec l'équipe première, un autre Lionel fait le bonheur des équipes de jeunes du FC Barcelone : Lionel Enguene, milieu de terrain venu du Cameroun.

Le mercato d'été du FC Barcelone fait beaucoup parler de lui, avec de grands noms comme Cesc Fabregas, Alexis Sanchez, Giuseppe Rossi ou Thiago Silva. Mais loin de ces grands noms, l'avenir du club catalan est peut être à chercher dans ses équipes de jeunes...



Né en janvier 1996, Lionel Enguene commence sa vie de footballeur comme tant d'autres enfants, dans les rues de Bertoua au Cameroun. Reperé par la fondation Samuel Eto'o à l'âge de 11 ans, le FC Barcelone parvient le fait signer, et en faire un élément clé de ses équipes de jeunes. Là, il brille, puisque ce milieu de terrain complet va jusqu'à battre des records de buts dans les championnats de jeunes. Une adaptation impressionnante pour un enfant qui a quitté son pays si tôt...



Certes, le camerounais s'appelle Lionel, et certes, il fait beaucoup parler de lui très jeune, comme l'argentin avant lui. Pas grand-chose à voir avec Messi pourtant, ou avec son « parrain », Samuel Eto'o : ses modèles à lui seraient plutôt Xavi et Iniesta, les maitres à jouer du club catalan. Mais contrairement à ses ainés, il est plutôt grand pour son âge, et ajoute à la qualité technique (bon des deux pieds, passes, dribbles) la puissance et les grandes enjambées. Ce qui rappellerait le Français Abou Diaby...



Les petits génies de la Masia devraient intéresser d'autant plus les observateurs et amoureux du FC Barcelone que la politique du club devrait leur laisser de plus en plus de place. Sandro Rosell ne cesse de répéter que les blaugranas ne peuvent plus se permettre de folies sur le marché des transferts, écrasés par le poids d'une dette colossale. Depuis son arrivée au club en 2008, Pep Guardiola a appuyé cette politique en lançant de nombreux jeunes : Busquets, Pedro, Thiago, Jeffren...

En attendant de devenir un des dépositaires du jeu culé, Lionel Enguene vit tout seul à Barcelone, à 15 ans seulement, et ne reçoit la visite de ses parents qu'une fois l'an. Un sacrifice sans doute difficile, mais les rêves sont à ce prix...