Barrage Ligue 1: Ajaccio-Toulouse sur terrain neutre et à huis clos, Le Havre débouté

Voir le site Téléfoot

Bagarre corsico-normande
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-05-22T13:50:59.869Z, mis à jour 2018-05-22T14:07:26.791Z

La Ligue de football professionnel a rendu sa décision concernant l'imbroglio du match très houleux entre Ajaccio-Le Havre. Les Normands, qui avaient demandé la victoire sur tapis vert, n'obtiennent pas gain de cause. Le barrage aller Ajaccio-Toulouse, lui, aura lieu sur terrain neutre et sans spectateur.

Le barrage d'accession à la Ligue 1 entre l'AC Ajaccio (3e de Ligue 2) et Le Havre (4e de Ligue 2) fait couler un peu plus d'encre tant il a été sulfureux. De nombreux incidents ont émaillé ce match qui s'est tenu dimanche. Pointée du doigt, la Ligue de football professionnel (LFP) s'est réunie en urgence de mardi 22 mai.

Aucun fait permettant d'invalider la victoire d'Ajaccio


Le HAC, battu à François-Coty (2-2, 5 tab à 3) dans des conditions exécrables, a demandé à la LFP la victoire sur tapis vert. Dans un communiqué diffusé dans l'après-midi, la Commission des compétitions a rejeté cette réclamation car "rien ne permet de donner match perdu à l'AC Ajaccio".

Rappel des faits: le bus des joueurs du Havre a essuyé jets de pierre et insultes, et sur le terrain, les débats se sont envenimés avec deux cartons rouges de chaque côté. L'entraîneur corse Olivier Pantaloni a été exclu, mais il est revenu sur le bord du terrain en fin de match. Plusieurs supporters ont envahi le terrain et le président du HAC Vincent Volpe assure avoir été pris à partie dans la tribune. Son homologue d'Ajaccio Alain Orsoni a lui annoncé qu'il déposerait plainte pour dénonciation calomnieuse. Même la sphère politique s'en est mêlée, le président de l'Assemblée corse Jean-Guy Talamoni dénonçant un "racisme anti-corse"... La LFP a listé "envahissement de la pelouse", "chants racistes", "incidents en tribunes".

Dans cette pagaille, la LFP a tranché sur le plan sportif. D'après la Ligue, la présence d'Olivier Pantaloni au bord du terrain avant la séance de tirs au buts malgré son exclusion "ne constitue pas un fait permettant d’invalider le résultat de la rencontre". Informé de cette décision, le club havrais a décidé de faire appel.

Le dossier en instruction, le match contre Toulouse délocalisé, Pantaloni suspendu


Après les graves incidents autour du match Ajaccio-Le Havre, la LFP a décidé de "placer le dossier en instruction" et de suspendre le stade François-Coty. Le match aller de l'ultime barrage entre Toulouse (18e de Ligue 1) et Ajaccio aura donc lieu "dans un stade qui sera déterminé dans les prochaines heures' et à huis clos.

Par ailleurs, Olivier Pantaloni est suspendu à titre conservatoire, tout comme Fair Selemani, qui a frappé le Havrais Jean-Philippe Mateta. Le Havre reste en Ligue 2 et l'AC Ajaccio va tenter de rejoindre l'élite dans une ambiance bien délicate. Même chose pour Toulouse, qui va jouer sa survie en Ligue 1. On a connu meilleure configuration pour une double-rencontre couperet...