Barrages Coupe du Monde 2014 : le Portugal y est presque, la France en est loin

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-11-16T11:30:00.000Z, mis à jour 2013-11-16T13:06:17.000Z

Le Portugal, la Grèce et l'Ukraine sont bien partis pour aller au Brésil l'été prochain. La France, la Suède et la Roumanie vont devoir se battre. Tout est encore possible pour l'Islande et la Croatie.

Vainqueurs respectifs de la Suède, de la France et de la Roumanie, le Portugal, l’Ukraine et la Grèce sont bien partis pour valider leur billet pour le Brésil. Match nul entre l’Islande et la Croatie, même si la Croatie part favorite.


Grèce-Roumanie : 3-1

La Grèce, qui a remporté l’Euro en 2004, a pris une sérieuse option sur la Roumanie en remportant son match à domicile 3 buts à 1. Même si Bogdan Stancu (19ème) a répondu à l’ouverture du score de Kostas Mitroglou (14ème), les Roumains n’ont pas su trouver les armes pour contenir l’efficacité des attaquants grecs. Suite à l’égalisation, Dimitris Salpingidis a remis les siens sur la bonne voie (20ème), avant que Kostantinos Mitroglou n’éteigne les espoirs roumains grâce à un doublé (66ème). Pour se qualifier, les hommes de Victor Piturca vont devoir en marquer deux mardi prochain, sans encaisser.


Islande-Croatie : 0-0

Seul match nul de la soirée, la rencontre entre l’Islande et la Croatie s’est vite transformée en domination croate, surtout après l’expulsion de Olafur Skulason au retour des vestiaires. A 11 contre 10 pendant la quasi totalité de la deuxième période, les coéquipiers de Luka Modric n’ont pas trouvé l’inspiration, à la construction comme à la finition, pour faire trembler la cage islandaise. Il va donc falloir changer la recette pour s’imposer à domicile et composter son voyage au Brésil.


Portugal-Suède : 1-0

Le choc de ces barrages pour la Coupe du Monde 2014 n’a pas tenu toutes ses promesses. Recroquevillés en défense et dans leur discipline, le bloc suédois a contenu les assauts portugais handicapés par des déchets techniques et un Cristiano Ronaldo agacé et agaçant. Néanmoins, c’est bel et bien la star du Real Madrid qui a trouvé la faille à la 82ème minute, libérant les siens et montrant la voie vers le Brésil. Zlatan Ibrahimovic, quant à lui, a montré des belles choses en première mi-temps, mais s’est trop vite éteint après la pause. Comme la Suède…


Ukraine-France : 2-0

Cela ne pouvait pas plus mal se passer pour les Bleus. Ils s’attendaient à un match difficile, ils ont vécu un véritable cauchemar et les espoirs de qualification se sont presque totalement envolés eu égard au score à remonter. Offensivement terne et défensivement fébrile, la France et son 4-2-3-1 plein de promesse ont craqué deux fois : par Zozoulia (61ème) puis en concédant un pénalty transformé par Iarmolenko (82ème). Les hommes de Didier Deschamps ont même terminé à dix, après l’expulsion de Laurent Koscielny, d’ailleurs coupable sur le pénalty. Au Stade de France, il va falloir plus que de l’orgueil pour inverser la tendance.