Barrages L1/L2 : Toulouse reste parmi l’élite !

Voir le site Téléfoot

Capture d’écran 2018 05 27 à 22 51 47
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-05-27T20:51:30.278Z, mis à jour 2018-05-27T20:58:04.441Z

Toulouse reste en Ligue 1. Après son succès 3-0 à l’aller, le « Téfécé » s’est imposé face à l’AC Ajaccio (1-0), dimanche soir au Stadium lors du match retour.

La fin d’un long calvaire et d’une saison éprouvante. Mais l’histoire se termine bien pour Toulouse. Dimanche soir, la formation haut-garonnaise a validé son ticket pour une 31e saison en Ligue 1. Face aux Corses de l’AC Ajaccio, les partenaires de Christopher Jullien avaient fait le plus dur lors du barrage aller qu’ils avaient remporté 3-0 dans un match sur terrain neutre (à La Mosson de Montpellier) et à huis clos. Le retour dans la « ville rose » n’a pas modifié la donne. Sous la pluie et dans un Stadium endormi, Toulouse s’est contenté du minimum (1-0) avec un but tardif de Durmaz.


Face à une équipe de l’ACA diminuée par les blessures (Leca, Gimbert) et les suspensions (Selmani, Coutadeur), la formation de Mickaël Debève n’a pas vraiment brillé. Le public, lui, n’a pas hésité durant la partie à siffler ses protégés, visiblement en manque d’inspiration. Des frappes sans grand danger de Moubandje (18e) et Sangaré (80e), un coup franc de Gradel (45e), un double arrêt de Riffi Mandanda (58e), une tête de Blin (85e) et ce fut tout… jusqu’à l’ouverture du score de Durmaz, d’un tir puissant du gauche (88e). L’ambiance était morose en tribunes, voire déprimante. Le spectacle n’a pas été au rendez-vous sur le terrain, mais l’essentiel était ailleurs. De son côté, Ajaccio partait de trop loin pour renverser les Toulousains. Entreprenants par moments, les Corses n’ont que très rarement inquiété Lafont (10e, 39e, barre transversale trouvée par Sainati à la 72e). Troisième de L2 derrière Reims et Nîmes, l’AC Ajaccio repartira dans cette même division la saison prochaine. Une division que va retrouver Grenoble.

Grenoble monte en Ligue 2

Sept ans après avoir déposé le bilan, Grenoble va retrouver le monde professionnel et la Ligue 2. Troisièmes de National 1 cette saison, les Isérois sont sortis vainqueurs de leur double confrontation face à Bourg-en-Bresse, en barrages. Cinq jours après avoir dominé les Burgiens (2-1) au Stade des Alpes - à huis clos et en infériorité numérique en fin de match - la formation d’Olivier Guégan a obtenu le nul salvateur (0-0) à Marcel-Verchère. Dominateur mais inefficace, Bourg-en-Bresse n’a jamais réussi à tromper Maubleu. Le FBBP jouera en National 1 la saison prochaine.