Barrages Ligue 1 : l’AC Ajaccio passe dans la confusion (2-2, 5-3, Tab)

Voir le site Téléfoot

Bagarre corsico-normande
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-05-20T20:15:34.597Z, mis à jour 2018-05-20T23:19:47.044Z

Le climat qui a entouré la rencontre entre l’AC Ajaccio et le Havre AC n’a pas été des plus calmes. Après un report de 24 heures dû à des incidents, l'ACA s'est qualifié en passant aux penalties à 9 contre 9.

C’est peu dire que la rencontre des barrages entre l’AC Ajaccio et le Havre ne s’est pas déroulée dans le meilleur contexte. Prévu initialement samedi, la rencontre a été reportée à ce dimanche à cause d’incidents survenus autour du bus havrais. Si la sécurité a ensuite été assurée pour le bon déroulement du match, le dénouement du match a lui été houleux avec 4 exclusions.


Du beau jeu pour commencer…

La rencontre avait commencé fort pour les Corses qui ouvraient le score peu après le quart d’heure de jeu par l’ancien Havrais Ghislain Gimbert (1-0, 17ème) auteur d’une superbe reprise de volée.
Mais l’avantage n’aura pas duré longtemps, Mateta remettait les deux équipes à égalité suite à une belle combinaison avec Bonnet (1-1, 37ème). Quelques instants après, le numéro 11 havrais voyait son second but refusé sur une faute préalable. Une décision arbitrale qui n’allait pas être la première à faire parler. 



Jean-Philippe Mateta passe par tous les états

La seconde période a été relativement à l’avantage du HAC, comme en témoignent les nombreuses occasions normandes au retour des vestiaires (11 tirs contre 4). Buteur en première période, Mateta a été un poison pour les défenseurs adverses. S’il n’a pas cadré à 57ème, il a obligé Leca à une belle parade à l’heure de jeu (61ème). Il a ensuite décalé Bonnet qui s’est lui aussi heurté au portier corse, qui a su rester vigilent pour s’interposer devant Gory. (67ème)

Le score n’évoluera pas dans le temps réglementaire jusqu’à la prolongation et cette 110ème minute. L’arbitre est bousculé par Coutadeur dans la surface de réparation. Monsieur Schneider désigne le point de penalty et expulse le milieu de terrain de l’ACA. Dans la foulée, Mateta donne l’avantage aux Normands (1-2, 110ème), mais en chambrant le public d’Ajaccio, il déclenche un attroupement et des échauffourées. Il reçoit un carton rouge tout comme son coéquipier Denys Bain ainsi que le Corse Joris Sainati (112ème).




Qualification à 9 contre 9 et aux tirs aux buts

Après une réserve technique posée par le staff corse, le match s’est donc poursuivi à 9 contre 9 ! Et dans ce contexte, les troisièmes de Ligue 2 ont réussi l’incroyable : sur un ballon repoussé au abords de la surface, Mohamed Mady Camara remet les deux équipes à égalité d’une magnifique demi-volée ! (2-2, 120+6). Plus rien ne sera marqué et c’est aux tirs aux buts que les deux formations se sont départagées. L’échec de Zinédine Ferhat pour le Havre aura été fatal à son club qui s’incline sur un dernier pénalty marqué par Gimbert, ancien joueur du Hac (5-3 aux tab). Les Corses défieront Toulouse en match aller-retour le mercredi 23 mai à 20h45 chez eux avant un déplacement dans la ville rose dimanche 27 mai à 21H.