Dans l'actualité récente

BARRAGES : Toulouse en bonne voie après sa victoire contre Ajaccio, grâce à Gradel

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Max-Alain Gradel : « Le PSG doit craindre Sergio Agüero »
Par Vincent Guillot|Ecrit pour TF1|2018-05-24T09:01:06.710Z, mis à jour 2018-05-24T09:01:31.188Z

Le football reprenait ses droits hier soir dans le feuilleton des barrages après les incidents et les polémiques suite aux Play Off houleux entre Le Havre et l’AC Ajaccio. Et le TFC, victorieux 3-0 est bien parti pour conserver sa place en Ligue 1.

Le stade de la Mosson sonnait creux hier soir pour le match aller des barrages Ligue 1 / Ligue 2. Son stade François Coty suspendu à titre conservatoire par la LFP suite aux incidents graves ayant émaillés la rencontre contre Le Havre, l’AC Ajaccio « recevait » donc le Toulouse FC à Montpellier à huis clos. Les hommes de Franck Debève ont quasiment acquis leur maintien en l’emportant 3 à 0, à l’extérieur donc. Au terme d’une première mi-temps sans réelle occasion sérieuse, les grenats ont ouvert le score d’une frappe magnifique de Max-Alain Gradel sur coup franc. Un coup dur pour les corses qui perdaient sur le coup leur gardien Jean Louis Leca blessé à l’épaule en heurtant son poteau. Déjà privé de nombreux suspendus suite à la pluie de cartons rouges lors du pré-barrage, les Ajacciens allaient en seconde mi-temps perdre leur attaquant Ghislain Gimbert sur blessure.


Debève reste vigilant


C’en était trop pour des insulaires qui venaient de jouer 120 minutes trois jours plus tôt. Les toulousains en ont profité pour s’imposer facilement en inscrivant deux nouveaux buts par Christopher Jullien puis par Yaya Sanogo. Avec 3 buts à remonter au Stadium, on voit mal les corses fatigués et privés de nombreux titulaires renverser la vapeur. Le coach toulousain Michaël Debève, lui, préfère rester prudent. « On reste vigilant, même si on a gagné 3-0 à l'extérieur, car il reste encore un match. On veut bien finir au Stadium pour faire la communion avec les supporters et les récompenser. Si on gagne ce match, on sera en Ligue 1, ce qui était l'objectif. On a fait un bon pas vers le maintien. Comme dans le football, il peut arriver beaucoup de choses, le mot qui prédomine c'est la vigilance »