Dans l'actualité récente

Bastia : Makelele change de stature en Corse

Voir le site Téléfoot

Eurosport - Makelele : 'L'OM a pris l'ascendant'
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-05-25T14:10:00.000Z, mis à jour 2014-05-26T00:59:49.000Z

Annoncée depuis quelques jours, l'arrivée de Claude Makelele sur le banc du Sporting Club de Bastia a été officialisée ce samedi. L'ancien adjoint de Laurent Blanc au PSG va connaître sa première expérience d'entraîneur en Ligue 1.

Malgré une proposition de prolongation de contrat au PSG, Claude Makelele (41 ans) s'émancipe en signant en tant qu'entraîneur en chef à Bastia.
D'adjoint à entraîneur en chef
Hier soir, Claude Makelele a averti ses dirigeants qu'il allait quitter le PSG pour entraîner le Sporting Club de Bastia. Malgré la prolongation de deux ans qui lui était soumise, à laquelle s'ajoutait une revalorisation salariale, Makelele a choisi d'endosser le costume de numéro un après trois saisons passés dans le rôle d'adjoint au PSG. Un choix audacieux, puisqu'à 41 ans, Makelele n'a aucune expérience du poste. Il n'a d'ailleurs pas encore son DEPF (diplôme obligatoire pour exercer en Ligue 1). Un choix rapide également puisque Pierre-Marie Geronimi, le président bastiais, avait été un peu pris de court par l'annonce du départ de Frédéric Hantz. En moins d'une semaine, le dossier de l'entraîneur aura donc été bouclé et le nouvel arrivant va pouvoir vite se pencher sur l'exercice 2014-2015. Dans sa mission, il sera secondé par Didier Tholot, l'ancien coach de Châteauroux et du Stade de Reims.

Nasser al-Khelaïfi "comprend sa volonté"

Du côté du Paris-Saint-Germain, une fois la nouvelle digérée, on souhaitait bon vent à Maké via un communiqué. "Claude a constamment montré son attachement au club et s'est engagé sans faille au service de notre équipe professionnelle. En dépit de notre volonté de le conserver parmi nous, je peux comprendre sa volonté de franchir une nouvelle étape dans sa carrière sportive en devenant entraineur d'un club de Ligue 1, explique sur le site du PSG le président parisien Nasser al-Khelaïfi. Je lui souhaite le meilleur dans ses nouvelles fonctions et félicite le Sporting Club de Bastia d'avoir su offrir à Claude un poste si mérité."


Maké, homme de vestiaire

Bien plus important qu'on peut parfois le penser au sein du vestiaire des doubles champions de France, Claude Makelele prend son envol après avoir fait la bascule à Paris entre sa carrière de joueur et celle d'entraîneur. Il sera regretté par le par certains à l'instar de Blaise Matuidi. Présent à Clairefontaine pour le stage de préparation à la Coupe du monde des Bleus, le Parisien ne cachait pas vendredi sa déception de le voir partir. "Personnellement j'étais très proche de lui, il m'a beaucoup aidé, beaucoup appris et je serai déçu qu'il s'en aille, réagissait le milieu défensif. Et pour le club aussi, pas seulement pour moi. Après, s'il veut devenir entraîneur, c'est une bonne chose pour lui. Je ne lui souhaite que du bonheur."


Claude Makélélé posera le pied sur le sol corse ce lundi où il signera son contrat avant d'être présenté à la presse le lendemain.