Battu à Lille, Lyon offre une occasion au PSG

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-02-28T17:10:00.000Z, mis à jour 2015-02-28T17:14:52.000Z

Après la défaite de Marseille vendredi, le leader du Championnat a lui-aussi été battu à Lille. L'Olympique Lyonnais cèdera peut-être son trône au PSG dimanche soir. Pour Lille, la victoire fait du bien.

Mené 1 à 0 à la pause après une première mi-temps horrible, le LOSC a retourné la situation en marquant deux fois par la suite. L'Olympique Lyonnais manque l'occasion de mettre la pression sur le PSG, qui prendra la tête du classement demain en cas de victoire à Monaco.

Lyon a dominé...
Pour ainsi dire, il y a bel et bien eu deux mi-temps dans cette rencontre qui, il n'y a pas si longtemps, faisait office de choc de Ligue 1. Lors des quarante cinq premières minutes, il n'y a pas eu photo : l'Olympique Lyonnais a étouffé le LOSC, complètement apathique. Incapables de mettre le pied sur le ballon dans l'entrejeu, les Nordistes ont assisté aux très bons mouvements de Gones inspirés, récompensés dès la 3ème minute par l'ouverture du score de Tolisso, sur un corner mal géré par la défense lilloise (3ème). Vu la prestation des hommes de René Girard, l'enfer était promis au LOSC et ils peuvent remercier Dieu de ne pas être repartis aux vestiaires avec plus de retard au tableau d'affichage. Il faut dire que, très souvent, le dernier geste ou l'avant dernier geste a pêché des deux côtés.

... puis sombré
Avant la pause, René Girard a procédé à un changement tactique en remplaçant Mendes par Delaplace (40ème). En gonflant son milieu de terrain, le coach a permis à ses troupes de reprendre ses aises et, à son tour, de dominer des Lyonnais en-dedans après la pause. L'alerte est venue par Origi, dès la 47ème minute, mais la rencontre a véritablement basculé à la 56ème, quand Gueye profite d'un une-deux avec Rony Lopes pour tromper Anthony Lopes. Dans la foulée, le même Rony Lopes se crée une situation favorable en résistant aux défenseurs adverses pour ajuster le gardien rhodanien (60ème). En quatre minutes, le vent a tourné en faveur des Lillois, revigorés face à un bien pâle leader de Ligue 1, qui ne le sera peut-être plus dimanche soir, d'ailleurs.

L'exploit lillois
Cela faisait un petit moment que l'Olympique Lyonnais d'Hubert Fournier n'avait plus perdu en Championnat. Il faut remonter au 30 novembre et le derby face à Saint-Etienne pour le voir chuter. La défaite à Lille permis aux Dogues de s'éloigner de la zone rouge et permettra, peut-être, à Paris de finir en tête du classement pour la première fois de la saison à l'issue d'une journée. Pour cela, il faudra que l'équipe de Laurent Blanc batte Monaco. Et si c'était le tournant du Championnat ?